PUBLICITE

DU NOUVEAU

De qualité pour tous

Pour une éducation

Une coalition

Cérémonie officielle de la 125e édition du Magal : L’essentiel des exhortations du Khalife général des mourides.

La cérémonie officielle de la 125e édition du Magal de Touba a été l’occasion pour le khalife général des mourides, d’exhorter les musulmans en général, et les fidèles mourides en particulier, au respect des fondements de l’Islam. Serigne Mountakha Mbaké, par la voix de son porte-parole, a beaucoup insisté sur « les écarts de conduite et autres comportements désobligeants constatés à Touba ».

Par l’entremise de son porte-parole, Serigne Bass Abdou Khadre, le khalife dira : «Evitez toute déclaration offensante qui vise à ternir l’image de quiconque et de semer la zizanie entre les êtres humains.» Aux yeux de Serigne Mountakha Mbacké, «nous avons tous le devoir de nous conformer aux préceptes de l’islam».  

« Nous devons éviter tout ce qui peut nous mèner aux conflits, ce qui nous sépare », a rappelé le porte-parole du Khalife général des mourides. Il a félicité « tous ceux qui ne cessent de consolider les choses sur lesquelles nous (musulmans du Sénégal) sommes d’accord et de vivre de la plus belle manière nos divergences.» Cette attitude barrerait la route aux ennemis «qui n’auront plus le courage de s’attaquer à l’islam », selon le premier des mourides. 

Le Khalife général de la communauté mouride, a remercié les fidèles pour le respect des nouvelles mesures qu’il a publiquement consignées. Le guide religieux se félicite de l’adhésion de toutes les composantes des différentes familles mourides, «pour avoir imposé ces mêmes interdits dans leurs familles respectives». 

Il a ainsi demandé aux personnes âgées de les inculquer aux plus jeunes qui sont sous leur responsabilité. «Le Khalife général des mourides demande aux parents et autres tuteurs de les (les interdits) inculquer à toute personne qui est sous notre autorité», a-t-il ajouté. «Les interdits concernent les habitants de Touba mais aussi les personnes étrangères. Il est interdit à tout le monde de faire des déclarations offensantes envers les dignitaires mourides», exhorte le guide religieux. 

Lors de la cérémonie officielle à laquelle le gouvernement était représenté par le ministre de l’Interieur Aly Ngouille Ndiaye, a invité les mourides «au travail, à l’indulgence, et au pardon». Serigne Cheikh Abdou Khadre a adressé, dans la foulée et au nom du Khalife général des mourides, ses remerciements à tous ceux qui ont contribué au succès de célébration de la 125e édition du Magal de Touba…




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *