DU NOUVEAU

De qualité pour tous

Pour une éducation

Une coalition

12 février 1864-12 février 2021: Il y’a 157 ans déjà que disparaissait, le père de la religion en Afrique noire

 El Hadji Oumar Tall ne se satisfait que de ce qui fait plaisir à Allah. Son djihâd a permis de combattre l’injustice et la loi du plus fort en instaurant la justice et la lumière de l’islam sur les terres du paganisme idolâtre. 
La mission du plus grand propagateur de l’Islam en Afrique tenait de l’autorisation divine et son mandat consistait à balayer le paganisme pour que triomphent la justice et la lumière de l’islam.
 Très jeune , Cheikhou Oumar Al foutiyou a rétrocédé son âme en vue d’obtenir la satisfaction de Dieu, Notre Seigneur, et s’est élevé à des niveaux qui dépassent ses espérances, pourtant très hautes.
Grâce à Allah SWT, l’héritage d’El Hadji Omar, concernant l’islam et notamment le Tidjanisme, est encore le plus vivace que jamais. Les grands hommes ne naissent que quand ils meurent, dit-on. En ce sens, El Hadji Omar a toujours refusé de mourir, il a su résister à l’oubli du temps. Alhamdoulilah ses descendants ont su garder intact son legs.
Thierno Mouhamadou El Bachir Tall, Khalif de Cheikh Oumar sur terre continue de perpétuer l’œuvre gigantesque de son grand-père. L’érudit soufi, le khalife de la famille omarienne, fait la fierté de la religion.

Barka Ba

Partager



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *