SUNUGOX.INFO

Search
Close this search box.

Recrudescence des cas violences:  « L’éducation manque parce que l’école officielle n’éduque pas comme il faut ou elle éduque des casseurs. » ( (Mamadou Y. Sall, enseignant-chercheur)

Depuis un certain temps, le pays est marqué par des actes de violence inouïe, ce qui envoie beaucoup de messages, selon Mamadou Youri Sall, enseignant-chercheur à l’université Gaston Berger de Saint-Louis. Selon lui, c’est le manque d’éducation qui est la base de ces actions inexplicables et il faut des réflexions très poussées.

« Il faut que ceux qui ont étudié dans les écoles coraniques participent au dialogue, au débat, pour apporter une contradiction positive », a-t-il souligné. « L’éducation manque parce que l’école officielle n’éduque pas comme il faut ou elle éduque des casseurs. Et au même moment, on constate qu’il y a une misère au niveau des daara. Ce sont des écoles qui sont démunies de tout, mais on a jamais entendu ceux qui sont dans ces écoles, montrer leur mécontentement en détruisant des biens appartements à autrui… », ajoute ce dernier. Il poursuit dans ses analyses « On nous parle de démocratie, de liberté. Mais jamais ils ne nous parlent d’obligations. C’est là où réside la force des Domou daara. Nous, on nous enseigne dès le début nos obligations vis à vis de notre société. Il faut obligatoirement le respect de son prochain. On doit respecter l’autre. Les valeurs suprêmes de la religion vont descendre dans la société et il y aura moins de conflit… », a dit l’auteur du livre « Potentialités des diplômés d’Al Ahzar, cas des Sénégalais » 

Partager