SUNUGOX.INFO

Search
Close this search box.

Il n’y a aucune raison de désespérer de la justice et abandonner…

Il n’y a aucune raison de désespérer de la justice et abandonner n’est pas la solution » Souleymane Teliko, président de l’UMS

En marge de son colloque tenu le 17 Avril 2018,  sur le thème « La traite des personnes et le trafic de migrants », le président de l’UMS, Souleymane Teliko a commenté la démission fracassante de son collègue Ibrahima Dème. « Il n’y a aucune raison de désespérer de la justice et abandonner n’est pas la solution », pense-t-ilPrécisant d’emblée qu’il n’y a pas eu de silence de mort sur la démission de son collègue Hamidou Dème, le magistrat a souligné que la démission est un acte individuel et volontaire. « Ibrahima Dème a décidé de quitter la justice et nous, nous avons décidé de rester. Il a considéré qu’il a atteint ses limites tandis que nous, on considère que pour le moment, il y a beaucoup de choses à faire et qui peuvent être faites », fait-il savoir. Souleylmane Teliko d’ajouter que les magistrats qui sont dans la justice sont des personnes justes dans leur écrasante majorité. « Ils sont des hommes et des femmes de valeur, qui travaillent chaque jour à faire avancer la cause de la justice », dit-il, tout en estimant qu’il n’y a aucune raison de désespérer de la justice. Car, l’Ums est la première à poser le problème en disant que le système judiciaire sénégalais souffre de l’emprise de l’Exécutif. « Abandonner n’est pas une solution adéquate », estime le juge Téliko.

Partager