PUBLICITE

DU NOUVEAU

De qualité pour tous

Pour une éducation

Une coalition

LE CRFPE DE LOUGA ENDEUILLE: Momar Sourang Mboup n’est plus.

Partager

La faucheuse a encore lourdement frappé le CRFPE de Louga, à travers la disparition de Momar Sourang Mboup, surveillant de son état. Longtemps alité et tenu à l’écart des activités du centre pour cause de maladie, Momar a fini par perdre la dernière bataille ce 11 février 2021à 23heures. De son vivant, on retient l’image d’un personnage affable, doté d’une exquise politesse. Il était également crédité d’un commerce facile ; toute chose qui avait fini par faire de lui un pivot essentiel dans la gestion de l’espace social du centre. Il ne se privait jamais d’user de son temps pour représenter le centre à l’occasion des rencontres où les circonstances de sa vie professionnelle l’interpellaient. Au plan du travail, voilà un homme qui savait se défoncer sans compter. Il était d’une ponctualité hors norme mais aussi et surtout d’un sens aigu de l’organisation et de la méthode. A ce titre, il faut rappeler le rôle éminemment important qu’il a toujours joué, au niveau de l’inscription des stagiaires (de la FC DIA et de la formation initiale). Il s’est toujours acquitté de cette mission avec pragmatisme et efficacité, à la grande satisfaction de ses supérieurs hiérarchiques. Sur le plan des rapports sociaux, il n’a jamais cessé d’être le modèle qui savait communiquer à son vis-à-vis.  Cette jovialité et cette marque attentionnée restent aujourd’hui l’apanage des hommes de bien. La disparition de Momar Sourang Moup symbolise une perte immense pour le CRFPE de Louga et partant pour tout le système éducatif. En effet, en tirant sa révérence, Momar laisse derrière lui un centre orphelin de ses bienfaits et gestes de haute portée sociale. Le système éducatif, quant à lui, regrette la perte d’un de ses plus dignes et dévoués serviteurs. Le Directeur Malick Wane, les formateurs, les surveillants et toute l’administration du centre s’inclinent pieusement devant la mémoire de Momar Sourang Mboup et formulent des prières pour le repos de son âme. Ils présentent dans la foulée, à sa famille éplorée et à tous ceux qui lui sont chers, leurs condoléances les plus attristées. Le CRFPE de Louga n’oubliera jamais cet homme pétri de qualités et de valeurs insoupçonnées.

Puisse Dieu l’accueillir dans son paradis éternel Amine !

     Serigne Falilou SECK/ CC du CRFPE de Louga




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *