SUNUGOX.INFO

Search
Close this search box.

L’Etat d’urgence au Sénégal: les mesures prises à Rufisque par le prefet

COMPTE RENDU RENCONTRE COMITE DEPARTEMENTAL
DE GESTION DE L’EPIDEMIE DU COVID 19
L ’an deux mille vingt et le lundi 23 mars à 16 heures 05 minutes, s’est tenue, à la Préfecture de Rufisque, une réunion de crise du Comité départemental de gestion de l’épidémie du COVID 19 pour faire le point sur l’évolution de la propagation de la maladie, le renforcement du dispositif de prévention et de Riposte à la pandémie mis en place dans les structures sanitaires, le suivi des activités de prévention et de sensibilisation menées par les services concernés afin de faire face à la propagation du virus COVID-19.
Les discussions ont porté sur plusieurs points et activités concernant le renforcement des mesures de prévention, l’appui en équipement aux services sanitaires, appui au aux services de l’ordre et à la sensibilisation de la population.
Il a jugé nécessaire de centraliser, de coordonner les actions et les interventions après constat de plusieurs actions et interventions venant de tout bord et des communications visant d’autres objectifs qui risqueraient de détourner les objectifs du Comité départemental.
Il a par ailleurs rappelé des cas spécifiques à la ville de Rufisque dont on doit s’occuper le plus rapidement notamment :

  • le marché du soir vers la rue Cora FALL qui concentre beaucoup de monde ;
  • le tunnel vers la mosquée Toucouleur qui rassemble aussi beaucoup de personnes à cause de la fermeture du grand tunnel ;
  • la gare routière, le Daraal ainsi que le quai de pêche où aucun dispositif n’a été mise en place pour protéger les usagers.
    L’autorité administrative a souligné la nécessite de mettre en place un dispositif à l’aéroport pour les voyageurs entrant. Aussi il a préconisé, si le besoin se ferait sentir de réquisition des hôtels pour confiner ces personnes.
    L’autorité administrative a insisté sur le respect des mesures qui ont été édictées par le chef de l’Etat en interdisant tous les rassemblements.
    Les mesures suivantes ont été prises, il s’agit entre autre :
  • de centraliser les interventions au niveau des districts sanitaires ;
  • de renforcer les moyens d’intervention de la police, de la gendarmerie et du service d’hygiène;
  • de ravitailler les structures sanitaires en équipement et produits en fonction de leur besoin ;
  • de procéder à la fermeture de tous les lieux de prière ;
  • la fermeture des marchés tous les jours à 16 heures ;
  • d’interdire toute activité commerciale dans le marché en dehors des magasins et boutiques ;
  • de mettre en place un dispositif sanitaire au niveau de la gare routière ;
  • de réglementer les horaires de travail au niveau du quai pêche entre 12h et 18 heures ;
  • de mettre en place un dispositif de sécurité au niveau du tunnel de la mosquée Toucouleur pour éviter les points de contact;
  • de supprimer les lieux d’habitation dans le Daaral s’il existe ;
  • de procéder à la fermeture des gargotes ;
  • d’interdire la vente de pain dans les boutiques

CELLULE DE COMMUNICATION

Partager