PUBLICITE

DU NOUVEAU

De qualité pour tous

Pour une éducation

Une coalition

Médina Yoro Foula : Nécessité d’implantation d’une caserne de sapeurs-pompiers…

Partager

Face aux nombreux incendies violents parfois avec mort d’hommes que connait le département de Médina, il est urgent qu’il dispose d’une caserne de sapeurs-pompiers.  Les incendies causent beaucoup de dégâts en détruisant récoltes, greniers, habitations, faisant parfois mort d’hommes. Tous ces facteurs font que les incendies sont violents dans ce département. Et pourtant à ce jour aucune caserne de sapeur-pompiers n’a vu le jour depuis son érection en département en 2008. 

Dans ce département, les eaux et forêts jouent le rôle de sapeurs-pompiers avec une citerne de faible capacité avant l’arrivée de ces derniers. Alors que le domaine des eaux et forêts reste les feux de brousse. Parfois avant l’arrivée des secours, cela trouve que les flammes ont tout consumé, rapporte notre source souhaitant garder l’anonymat. 

L’incendie violent avec mort d’homme de Kocolé mercredi (10) dernier, de Saré Alette témoigne de la nécessité d’avoir une caserne de sapeurs-pompiers. L’année dernière il y avait l’incendie de Saré Samba Téning dans la commune de Niaming avec 93 cases enfumées. C’était beaucoup plus violent que celui de Kocolé à part la perte en vie humaine. Les sapeurs étaient venus un peu tardivement mais ils avaient réussi à éteindre le feu. C’est pourquoi, l’inquiétude des populations est grandissante à lapproche de la saison sèche par crainte de ces incendies ravageurs.

L’autre aspect concerne la superficie du département qui fait 4687 km² et une densité faible de 25 hbts/km2. Il y a aussi l’enclavement et l’absence de route qui rend difficile l’accès des sapeurs-pompiers aux sites d’incendie, l’éloignement des villages et des communes. C’est ce qui fait que l’intervention des sapeurs est retardée. Au moins pour les localités proches de Kolda, les sapeurs interviennent vite pour circonscrire le feu, rappelle-t-il toujours…

Madou DIALLO




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *