PUBLICITE

Formation Métiers du bâtiment

Ouverture : 4 décembre 2017

Inscription à partir du 1 octobre 2017

Contact : Paris 0033145654301

Contact : Sénégal 00221 33 852 33 63 / 77 558 00 36

DU NOUVEAU

199 vues

KOUR KOUR BALLA ce village de kolda sans…

KOUR KOUR BALLA ce village de kolda sans électricité, ni eau potable et où l’on monte sur des arbres pour téléphoner

Pour téléphoner au Sénégal en 2017, il faut monter sur un arbre. Qui l’eût cru ? Pourtant la triste réalité. Ce ne sont les populations de kour kour balla, qui nous démentirons.  Dans l’émission de la RSI animée par le très talentueux et très expérimenté DJ PRINCE, un jeune de cette commune a été obligé de monter sur un arbre pour s’exprimer et dire les maux dont souffre sa commune. En plus des difficultés liées à l’accès au téléphone, cet habitant de kour kour balla parlera des difficultés lié à « l’accès à l’eau et le manque de route, notre commune est sans électricité nous souhaitons véritablement bénéficier des réalisations du PUDC » dira-t-il. Le village de kour kour Balla est  dans l’arrondissement de  Saré Bidji , situé le long de l’axe Carrefour22/Kolda et compte  43 villages laissés à eux-mêmes. Villages sans électricité exposés aux vols et agressions nocturnes. Villages où les femmes usent encore la paume de leurs mains avec le pilon. Village sans poste de santé poussant les paisibles occupants à se soigner ailleurs. Villages sans collège de proximité ce qui élève le taux d’abandon scolaire et expose les jeunes à l’émigration clandestine. Villages sans forage confinant tous les bras valides aux seules activités agricoles d’hivernage. Villages où le prix d’un bulletin de naissance coûte entre 3000 et 4000 francs du fait de l’enclavement par rapport à l’actuelle commune. Dans ces villages enfin pour aller chercher des intrants à Kolda, il faudra vendre la moitié pour payer le transport. Aussi réclament-t-ils la communalisation de leur localité pour réduire les peines.

sunugox

 




2 thoughts on “KOUR KOUR BALLA ce village de kolda sans…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *