PUBLICITE

DU NOUVEAU

De qualité pour tous

Pour une éducation

Une coalition

Kolda/Reprise des cours : Les élèves prennent d’assaut les écoles, malgré la pluie.

Exif_JPEG_420

La pluie a été l’invitée surprise de ce jeudi 25 juin lors de la reprise des cours dans la région. Mais les élèves ont bravé la pluie pour être présents au rendez-vous. Interrogée, la plupart d’entre eux se dit « très pressée de regagner les classes dans le respect des mesures barrières pour terminer l’année ». C’est le cas à Vélingara où nous nous sommes rendus très tôt dans une école primaire et au lycée Samsidine Aïdara pour constater l’effectivité de la reprise.

Exif_JPEG_420

Le directeur de l’école primaire Thierno Moustapha Barry, Mr Malang Sagna, précise : « nous sommes très optimistes pour cette reprise malgré la pluie. Même s’il n’est pas encore neuf heures, il y a quelques enfants qui sont déjà là. Nous avons fait toutes les planifications et le dispositif sanitaire a été pris. Et nous avons un comité pour veiller à  la bonne prise en charge des élèves. Les élèves sont pressés de venir car en arrivant à l’école j’ai trouvé des élèves sur place malgré la pluie. Nous avons 107 élèves repartis en 6 classes et 3 masques par élèves. Nous devons apprendre à vivre avec le virus en respectant les mesures barrières même s’il y a eu un cas communautaire dans le département. » 

Exif_JPEG_420

À Kolda, l’inspecteur fera un tour dans les écoles pour s’enquérir de la situation et fera face à la presse à midi pour une évaluation de la journée dans ce contexte particulier de coronavirus.

Exif_JPEG_420

Du côté du lycée Samsidine Aïdara, le proviseur Baba Camara trouvé sur place sous la pluie s’est dit optimiste pour la suite des événements. Pour lui, l’heure « est aux préparatifs pour ce premier jour à savoir la répartition de masques, la mise en place du dispositif de lave-mains et des emplois du temps même s’il faut reconnaître le facteur pluie. Déjà nous avons un lave-main à l’entrée du lycée pour un premier geste barrière. Malgré la présence de cas dans le département, les gens ne sont pas inquiétés par ce cas-là, car les gens respectent les mesures barrières. » 

Dans le Fouladou pour ce premier jour de la reprise des cours, la pluie a fortement perturbé le retour des potaches à l’école. Mais cependant, ils ont tenu à être au rendez-vous même si d’autres établissements  sont inondés.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *