Slide background

KOLDA: DR THIERNO BOUBACAR BARRY prône la construction d’une casamance et d’un sénégal développé.

Ce jeune cadre natif de médina yoro foula est l’administrateur de l’espace numérique ouvert de kolda et est aussi un chercheur . IL a écrit un livre qui vient de paraître sur le marché intitulé( casamance les leviers de la paix). Ce livre va jouer un rôle fondamental au moment où la casamance est à la quête d’une paix définitive à cause d’une guerre qui a duré depuis des années. Ce qui plonge la casamance dans une situati on de désespoir et d’inquiétude. Dr Thierno Boubacar Barry auteur du livre revenant sur le contexte de sa publication déclare que » la publication de cet essai prend racine dans notre volonté, notre souci de contribuer à construction d’une casamance, d’un sénégal développé, d’un sénégal émergent. C’est à l’université gaston berger de st-louis que moi et Mr Mackhtar fall qui est co-auteur que nous sommes assis et nous avons discuté de la casamance et nous nous sommes dits qu’il fallait créér une association et l’association s’appelait l’association pour la paix et le développement de la casamance qui regroupait un peu les étudiants
de la casamance à st-louis pour réfléchir un peu sur les problématiques qui touchaient un peu la casamance. C’est comme ça qu’on avait mûri l’idée d’animer une conférence et malheureuseme nt, la conférence n’a pas eu lieu et on a décidé moi et Makhtar fall à la place de la conférence de rédiger un ouvrage qui retracerait un peu nos objectifs et les grandes lignes qui nous attendent sur le développement de la casamance » a déclaré Dr Thierno Boubacar Barry. En effet, plusieurs objectifs sont visés à travers ce livre. C’est la raison pour laquelle que les auteurs de ce livrent explicitent davantage les objectifs. Dr Barry affirme que  » il faut que les sénégalais nationalisent la crise que nous vivons, qu’on arrête de dire la crise casamançaise. Le mal qui se trouve dans une règion est un mal pour tout le sénégal. L’autre objectif c’est d’amener les chercheurs, les universitaires à se penchent sérieusement sur les problèmes que vivent le sénégal. Quand on atteind un certain niveau de la recherche, il faudrait produire un travail scientifique qui servirait à l’État, à la population de viatique, de garde-fous mais aussi d’orientations. C’est ça un peu l’objectif du livre, c’est de permettre aux chercheurs de s’approprier une problématique de recherche très sérieuse qui est la crise sénégalaise en casamance pour un peu voir concrètement les soubassements » a affirmé Dr Barry

Moustapha GUIRASSY/SUNUGOX

Partager



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *