PUBLICITE

DU NOUVEAU

De qualité pour tous

Pour une éducation

Une coalition

Kolda/Covid-19 : Le poste de santé d’Anambé doté d’une ambulance pour la réduction de la mortalité maternelle et infantile.

Dans le cadre de la lutte contre la mortalité maternelle et infantile, le village d’Anambé de la commune de Médina Cherif (Kolda) vient d’obtenir une ambulance médicalisée. Et ce au grand bonheur des populations qui avaient presque fini de déserter ce poste de santé faute de moyens de transport d’urgence.

Mamadou Gano, maire de la collectivité territoriale de se féliciter de ce geste : « Aujourd’hui, nous sommes réunis ici pour une cérémonie sobre de remise d’une ambulance offerte au poste de santé de Anambé. Cette cérémonie revêt un caractère particulier avec la situation de la pandémie du covid-19 qui a fini d’installer la peur et la psychose  chez les populations. Et d’elle découle une situation de peur et de vulnérabilité des citoyens. C’est dans ce contexte que nous avions demandé depuis un moment à notre partenaire espagnol « tetro » avec qui nous avons signé une convention de partenariat pour un programme agroindustriel démarré depuis 2017, de nous appuyer. Mais dans ce protocole, j’avais demandé la préoccupation la plus importante en réalité qui était de doter le poste de santé d’Anambé d’une ambulance afin de réduire les mortalités infantiles et maternelles », soutient-il.

 Selon, l’édile de cette commune toujours « avec notre arrivée à la tête de la commune,  nous avons cherché à construire un troisième poste de santé pour soulager les souffrances des populations. Mieux, nous avons recruté un infirmier chef de poste et une sage-femme payés à nos frais sans attendre le ministère.  » Il avance qu’ils ont doté les deux premiers postes de santé en produits d’entretien et de médicaments à hauteur de 1,5 million chacun. Et avec ce troisième poste, ils sont passés à trois millions par poste.

Et depuis lors, les populations n’ont plus déserté le poste de santé et la mortalité maternelle et infantile a reculé. Ce poste étant l’un des plus éloignés, c’est pourquoi « cette ambulance vient à son heure pour sauver des vies », laisse-t-il entendre.

À ce jour, il n’y a pas de maternité digne de ce nom et c’est pourquoi nous demandons au ministère de la santé de nous accompagner pour la construction de la maternité. Mieux encore, Anambé est dans les dispositions d’avoir un centre de santé vu sa position et son rôle…

Madou Diallo




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *