SUNUGOX.INFO

Search
Close this search box.

Kédougou/Santé:  la journée mondiale du rein célébrée .

À l’instar des autres régions du Sénégal, Kedougou vient de célébrer la journée mondiale du rein ce jeudi 9 mars 2023 au centre de santé de kédougou sous le thème « une bonne santé pour tous afin de faire face à l’inattendu. »

Cette journée a été célébrée sous la présidence effective du gouverneur de région madame Mariama Traoré et en présence des autorités médicales, notamment le médecin chef de région, le directeur de l’hôpital régional Amath Dansokho, Elhadji Amadou Dieng, le médecin de district docteur Ababacar gueye. 

L’insuffisance rénale précoce ne s’accompagne d’aucun signe ni symptôme. La maladie peut attendre un stade très avancé sans que l’on ne le sache. Environ 10% du monde adulte vie avec IFC dans le monde. Des millions de personnes perdent la vie chaque année à cause de cette maladie et ses complications. Au Sénégal plusieurs personnes souffrent de l’insuffisance rénale qui évolue dans un grand silence et tardivement détecté. 

Près de 1500 malades sont inscrits sur les listes d’attente de dialyse, selon le président de la société sénégalaise de néphrologie dialyse et transplantation. Conformément aux instructions du chef de l’état macky sall, le ministère de la santé et de l’action sociale accorde une importance capitale à la lutte contre l’insuffisance rénale. Ainsi les services de santé travaillent sans relâche afin d’arriver à la maîtrise de cette pathologie ravageuse et appauvrissante .a dit le Gouverneur de région, Mme Mariama Traoré. Elle a aussi affirmé son engagement sans faille à accompagner la politique de santé mise en place par l’état.

La secrétaire générale adjointe de la société nationale sénégalaise de néphrologie dialyse et transplantation adama kama, a exprimé sa profonde gratitude pour la réussite de cet évènement. Elle a ensuite affirmé que plus de 50% de la population souffre de la maladie rénale et la grande majorité ignore leur santé rénale car « elle est silencieuse jusqu’à un stade avancé. La population avec la moyenne d’âge de 45 ans est la plus active et la plus touchée. » Elle est revenue en détail sur l’importance de l’ouverture d’un centre de traitement de la maladie rénale. 

Après la cérémonie, le centre de traitement a été inauguré au centre hospitalier régional Amath Dansokho sous la  présidence du gouverneur. 

Pape dayo/Sunugox info

Partager