Saraya protection de l’enfant: le projet RAP implique des transporteurs, orpailleurs, exploitants artisanaux communautaires dans la lutte.


Le projet, Renforcement de l’Appui à la protection des enfants dans l’éducation au Sénégal (RAP) de Plan International depuis son arrivée à Saraya, a fait de la protection de l’enfant une priorité. Ce combat nécessite l’implication de plusieurs acteurs. C’est ainsi que le projet RAP en collaboration avec le comité départemental de protection de l’enfant(CDPE) a impliqué des secteurs essentiels où l’on rencontre des enfants-travailleurs. Il s’agit entre autres: des transporteurs, des restaurateurs, exploitants artisanaux communautaires. Ces derniers doivent être sensibilisés sur les problématiques liées à l’exploitation/ travail des enfants et sur les solutions alternatives dans le département de Saraya.


Ce faisant, un atelier de renforcement de capacités des binômes des CVPE/CQPE de l’axe 1(Saraya, Daloto, Khassagri, Saiensoutou, et Mouran) a été organisé à l’ancien poste de santé de Saraya jeudi dernier. Le lendemain, l’équipe de Plan International sous la conduite de M.Djiby MBALLO,Chargé du projet RAP s’est rendue à Moussala pour la même activité de l’axe2 (Moussala, Kharakhena, Gamba Gamba, Sansamba et Kolia).
Au sortir de ces ateliers ces volontaires des structures communautaires de base auront pour mission de sensibiliser environ cinq cent (500) personnes ( transporteurs,restaurateurs, orpailleurs…) à travers le département de saraya sur les problématiques liées à l’exploitation/ travail des enfants et sur des solutions alternatives. Ainsi, une démarche de proximité est adoptée à travers les visites à domicile(VAD) chez les concernés. De ce fait, à encroire les binômes que nous avons interviewés, cette activité est venue à son heure dans la mesure où l’on rencontre plusieurs enfants-travailleurs dans le département de Saraya. Ils disent ne ménager aucun effort pour la réussite de ces VAD.


L’un des résultats attendus de Plan International à travers le projet RAP dans cette activité, est une bonne compréhension des risques et conséquences de ces comportements sur le bien-être des enfants-travailleurs.


Mahamady DANFAKHA, SARAYA SUNUGOX.INFO

Partager



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.