PUBLICITE

DU NOUVEAU

De qualité pour tous

Pour une éducation

Une coalition

SARAYA/Education : le mouvement d’humeur des élèves du lycée continue.

Partager

 Après 48 h de grève, ce mercredi les élèves du lycée de Saraya sont passés à la vitesse supérieure en délogeant les élèves de l’école élémentaire Bousra KANE et de la Maternelle puis ils ont décrété 72h renouvelables. Ils ont pour motifs déficit de professeurs, de tables-bancs, toilettes non fonctionnelles, manque d’eau et non électrification des salles de classes. A en croire des représentants du Gouvernement scolaire, le lycée a bénéficié d’un appui de deux millions de F CFA du Conseil départemental (appuyé par SGO) pour la réfection des toilettes. Toutefois, ces dernières sont toujours non fonctionnelles et pour se soulager, les enfants sont obligés d’escalader le mur. Selon, la représentante du GS, les filles sont les plus exposées surtout lors de leur hygiène menstruelle. Le liquide précieux est une denrée rare dans cet établissement dixit, un des élèves. Des dalles de certaines salles de classes sont en état de délabrement très avancé. L’électricité manque également dans des classes.

Face à ces difficultés, les élèves demandent la construction de nouvelles toilettes pour régler définitivement ce problème récurrent. Ils sollicitent également des dames de ménage qui s’occuperont de leur entretien. Par ailleurs, les élèves dans leur communication nous expliquent que c’est avec le cœur  meurtri qu’ils abandonnent les cours et lancent un appel à toutes les personnes de bonne volonté pour les sortir de cette impasse.

Du côté de l’administration, nous avons rencontré le  Proviseur du lycée de Saraya M.Honoré Thiara BINDIA qui nous a confirmé les revendications des élèves. D’après ces explications, une rencontre de six tours d’horloge a réuni les représentants des élèves et l’administration du lycée mardi 12 janvier. Toutefois, il n’y a pas eu de consensus et ils ont décrété 72 h renouvelables. Dans l’état actuel des choses explique-t-il, un professeur de PC s’est signalé et dans les 48h d’autres professeurs seront sur place. Pour les toilettes, à l’en croire, le fonctionnement correct c’est  à partir d’aujourd’hui parce que des dames ont fait le nettoyage à grande eau.

Mais ils n’ont pas les moyens de construire de nouvelles toilettes. Pour l’électrification quelqu’un est déjà engagé. En ce qui concerne la réparation des dalles des classes, elle est prévue dans la période du 30 janvier au 08 février parce que les salles sont actuellement fréquentées, a conclu le Proviseur.

Mahamady DANFAKHA, SARAYA SUNUGOX.INFO




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *