RÉGION DE KÉDOUGOU: LANCEMENT DU PROJET DAMCAM, MA VOIX, MA SANTÉ.

Le projet vise à renforcer l’accès à des qualités de soins dans la santé reproductive et droits connexes au niveau de la région de Kédougou pour les  jeunes adolescents âgés de 10 à 19 ans.

Ce programme est pour les jeunes et par les jeunes. Ils sont impliqués dans tout le processus de mise en œuvre du projet, depuis l’élaboration jusqu’à la phase de clôture dans les départements de kédougou, saraya et Salémata…

Autorités administratives, territoriales, sanitaires et l’ensemble des acteurs ont pris part à cet important CRD de lancement de ce projet DAMCAM qui a un budget de 03 milliards, pour une durée de 5 ans.

Selon docteur Abdoulaye Fall, directeur du projet  «  nous allons former les détenteurs de droits à savoir les ados pour les conscientiser, les amener à exprimer ces besoins et susciter la demande au niveau des structures mise en place suivie de beaucoup de sensibilisation ».

Les détenteurs d’obligations que sont le gouvernement du Sénégal et les instances qui sont sur place seront également formés afin de les amener à mieux considérer  l’aspect spécifique des adolescents dans le choix des idées, les politiques publics et les plans d’action selon toujours M.Fall.

Le développement et la formation des pairs éducateurs constituent les innovations de ce projet. Ils seront déployés au niveau différents départements pour démultiplier la formation.

«  L’autre innovation est la mise en place des laboratoires d’apprentissage mobiles, qui sont des dispositifs avec serveurs connectés à des tablettes sur lesquelles nous avons mis des informations pour mieux répondre aux attentes des adolescents  », a –t- il ajouté.

Le gouverneur de région Saer Ndao a exprimé sa profonde gratitude. Il a pris des engagements à cet effet pour l’amélioration  des conditions de santé liées à la reproduction des jeunes  filles  et garçons.

Le chef de l’exécutif régional a réitéré toute la disponibilité de l’administration dans le respect de l’équité social et territoriale pour atteindre les objectifs fixé .Mais il a insisté sur la synergie des interventions. «  Nous allons accompagner le projet DAMCAM à offrir des services de qualités en matière de santé de la reproduction et qu’on puisse préparer l’enfant à aborder l’avenir du tissu familiale.  Nous allons vers une réussite forcément, mais en mettant en exergue l’existant mais aussi le vécu des populations, à partir de cela on va  créer un nouveau monde qui  va  nous amener vers un changement de comportement », dira –t-il.

Les responsables du projet  ont apporté des éclaircissements tout en prenant en compte les  préoccupations qui ont été soulevées par les acteurs lors des débats. Le CRD de lancement du projet DAMCAM  a eu lieu ce mercredi 28 octobre 2020 à Kédougou sous présidence effective du gouverneur de région Saer Ndao.

PAPE DAYO/ SUNUGOX INFO.

Partager



2 thoughts on “RÉGION DE KÉDOUGOU: LANCEMENT DU PROJET DAMCAM, MA VOIX, MA SANTÉ.

  1. Tacko kande

    Slt j’aimerais tellement faire partie de l’équipe .
    Pour participer au développement et à la réussite de se projet

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.