KEDOUGOU/MISSIRAH SIRIMANA : LE MAIRE KARAMBA CISSOKHO ACCUSÉ DE DÉTOURNEMENT DES FONDS DE DOTATIONS ET DE CONCOURS.

Le maire de missirah sirimana est accusé d’avoir fait un détournement des fonds de dotations et de concours de la commune qui proviennent de l’état et qui transitent par la mairie avec une clef de répartition.

En effet, ces derniers disent avoir voté ces fonds pendant deux ans, alors que ces finances n’ont jusqu’à présent pas été injectées dans les secteurs indiqués, comme la santé, l’éducation, le sport , la jeunesse entre autres secteurs, malgré que se soient des compétences transférés.

Ces derniers jugent « gabegique, très nébuleuse la gestion du maire depuis son arrivée à la tête de la cette commune. »

Noumou makhan cissokho, conseiller municipal de missirah sirimana , par ailleur deuxième vice-président du conseil départemental de saraya se dit déterminé à aller jusqu’au bout, c’est à dire porter plainte contre l’edile , afin d’éclairer cette affaire. Selon lui << le maire n’a fait que 18 mois à la tête de la mairie et il a faits des réalisations personnelles, je confirme que c’est avec ces fonds qu’il a eu à faire ces réalisations pour sa propre personne , si non en 18 mois comment peut il nourrir sa famille avec ses indemnités et faire des réalisations aussi chère ? Nous allons porter plainte contre lui >>.a t-il dit

Selon seny Cissokho, un autre conseiller municipal <<Nous déplorons cette situation actuelle, le maire est arrivé à la tête de la commune en fin avril 2019, mais depuis lors les fonds de dotations et de concours tombent bel et bien,  malheureusement le magistrat de la commune les a géré d’une façon nébuleuse. Nous jugeons cette gestion gabegique, le maire est un consanguin car nous avons le même père, avant qu’il ne soit élu à la tête de la commune, c’est quelqu’un qui avait du mal à régler même un problème de 25.000 frs. Nous avons aussi un autre facteur bloquant , c’est à dire l’analphabétisme de la majorité des conseillers, il ne savent ni lire ni écrire, il profite de cette ignorance pour faire passer certaines propositions>>.

L’infirmier chef de poste de Sayenssoutou Diounkoun DIOP confirme n’avoir jamais reçu un quelconque appui venant des fonds de dotations depuis deux ans. Selon lui, << je confirme ce qu’à dit les conseillers, je confirme que depuis 2 ans nous avons reçu aucun appui venant des fonds de dotations, cette situation noua impactée négativement car nous ne disposons pas de médicaments aucun produit pharmaceutique au postene santé>>.

Quant au directeur de l’école élémentaire de Sayenssoutou Sadio Cissokho il dira  » nous avons reçu des fournitures pour l’année scolaire 2019- 2020, mais n’a jusqu’à présent pas reçu les kits scolaires de l’année 2020 – 2021, ce qui fait que jusqu’au moment où nous sommes il ya des élèves qui viennent à l’école sans fournitures. Je l’ai personnellement interpellé sur la question, il m’a dit qu’il a changé de fournisseur c’est ce qui a causé cette lenteur, jusqu’à présent nous avons rien reçu et nous attendons toujours. »

Une gestion qui est mal perçue par certains élus de la collectivité territoriale, si toutes fois les accusations s’avèrent vraies cela pourrait compromettre le fonctionnement du poste de santé qui est présentement en état de délabrement depuis l’hivernage dernier, le toit du bâtiment a été complètement emportés par le vent, depuis lors la commune a été incapable de réhabiliter cette infrastructure aussi importante pour la communauté, malgré que la santé soit une compétence transférée.

Après cette série d’interviews, nous avons aussitôt tenté de joindre le maire en personne durant 24 heure , malgré cela nous lui avons aussi envoyé des messages mais aucune suite.

PAPE DAYO / SUNUGOX INFO

Partager



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.