GOUVERNANCE LOCALE: LE CONSEIL MUNICIPAL DE SARAYA TIENT SON DÉBAT D’ ORIENTATION BUDGÉTAIRE.

Ce mardi 10 novembre 2020, la salle de délibération de la Mairie a accueilli des conseillers municipaux, des chefs de services et le partenaire USAID/GOLD pour les besoins du débat d’orientation budgétaire.
Après avoir présidé la réunion, le premier magistrat de la commune El hadj Gouda SOUMARE, laissa la parole à l’agent de Gold Boubacar CISSOKHO. Ce dernier a fait une présentation du PAI 2020. Des réalisations sont faites notamment dans le domaine de la santé avec la réfection de la morgue, l’achat des accessoires pour la radiographie avec la dotation de médicaments pour coût global de 30 millions de nos francs selon le Maire. Malgré tout cela jusqu’à nos jours, ni la Radio, ni la morgue ne fonctionnent.

À en croire le Médecin chef de district Abou CAMARA, ce dysfonctionnement est occasionné par la faiblesse de l’électricité et le manque de matériels en reprographie pour la Radio.
Pour l’éclairage public, deux quartiers sur quatre ont reçu des lampadaires solaires. Néanmoins, le réseau de la senelec devrait être en extension pour tous les quartiers. À cela s’ajoute le manque de personnel sans compter le problème des évacuations. Et selon le Médecin ces difficultés pourraient être surmontées au niveau de la morgue et à la Radio si l’électricité arrive correctement dans ces endroits.

L’autre difficulté majeure explique le Maire de Saraya, seule la collectivité territoriale ou Mairie de Saraya intervient au district alors qu’il est départemental.
En ce qui concerne la question de l’eau à l’école élémentaire de Mandankholin Dantila SGO s’est engagé à mettre une pompe manuelle mais la covid-19 a retardé la réalisation.
Dans la liste de non réalisation des activités du PAI, figure le lotissement de Sekhofora dû à l’opposition des communautés. Elles préfèrent une restructuration du quartier que le lotissement.


Pour le maraîchage des femmes, il est difficile de mettre à la disposition d’une quinzaine de GPF un puits par groupement. Le Maire les exhorte à être dans un collectif.
Du côté de l’éducation, le Maire a rappelé la construction d’une école de six classes, clôturée. Mais elle n’est pas fonctionnelle.
En définitive, toutes ces préoccupations seront consignées dans un document avant la validation finale.

Makhamady Danfakha/sunugox

Partager



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.