SUNUGOX.INFO

Search
Close this search box.

Kaolack/Politique : un cadre de concertation et d’actions veut redynamiser la majorité présidentielle.

Un Cadre de Concertation et d’Action des Partis, Mouvement et Sympatisants Alliés de la Majorité Présidentielle était face à la presse ce samedi pour se prononcer sur l’actualité politique du Sénégal à quelques encablures de l’élection présidentielle de février 2024.

 » L’effervescence politique marquée par des affaires politico- judiciaires et la question de la 3ème Candidature du président Macky Sall est sans précédent. Avec l’exploitation imminente des jugements de pétrole et de gaz, le Sénégal fait aujourd’hui l’objet de beaucoup de convoitise de la part des hommes politiques mais aussi et surtout des puissances étrangères. Malgré une conjoncture internationale très défavorable avec son lot de crises ( sanitaire, énergétiques, alimentaires, sécuritaires…) et la guerre de Ukraine, le Sénégal connaît des avancées significatives dans tous les domaines celà grâce à la vision éclairée du président Macky Sall traduit à travers le référentiel des politiques publiques de PSE et à son style de management inclusif » a expliqué Elhadji Bou Goumbala, coordonnateur du dit cadre.


Analysant la situation politique locale, “force est de reconnaître que les contre – performances électorales de la majorité présidentielle dans le département de kaolack s’expliquent amplement par : l’absence d’une bonne coordination au sein de la majorité; la marginalisation de plusieurs partis alliés, mouvements et associations; le manque d’efficacité dans l’agencement des cérémonies et de l’occupation rationnelle du terrain politique et la non mise en exergue les nombreuses réalisations du président Sall tant plan national que local”, a t- il ajouté.


 » Même s’il est vrai que la coalition BBY est majoritaire dans ce pays , cependant, une majorité dispersée ne constitue pas une force capable de relever tous les défis qui se profilent à l’horizon des élections de 2024. Conscients de tout celà que nous avons mis sur pied ce cadre de concertation et d’action des partis alliés et mouvements de la majorité présidentielle qui se propose d’emblée de rompre avec l’inertie qui caractérise la participation de nos structures au sein de la majorité présidentielle. Ce cadre aura pour l’ambitionde de rassembler toutes les entités de la majorité présidentielle autour d’un projet fédérateur loin de prôner un appel à une unité de façade mais plutôt une unité d’action reposant sur des consensus forts”, a conclu Elhadji Bou Goumbala.

Partager