Slide background

Conseil départemental de Koungheul/locales 2022 : Abdou A. Camara déclare sa candidature et décline ses ambitions.

Les rangs se détachent de plus en plus du côté de la mouvance présidentielle, Aziz Camara membre du parti PLD ( allié de Benno Bokk Yaakar), annonce sa candidature pour la présidence du conseil départemental. La jeunesse à l’assaut des postes électifs du département, M. Camara compte ouvrir la voie en sollicitant de la mouvance présidentielle de porter son choix sur sa modeste personne. Pour une meilleure compréhension de son idéologie et de son engagement, nous vous soumettons sa déclaration. En effet, dira-t-il, « J’ai décidé de solliciter vos voix lors des prochaines élections municipales et départementales du 23 janvier 2022, parce que je crois fermement à la volonté de la jeunesse de changer notre quotidien, de donner la voix aux jeunes et un nouveau souffle à la gestion de notre terroir. J’accueille ma position de candidat à la candidature au poste de Président du Conseil Départemental de Koungheul de la grande majorité présidentielle, avec beaucoup d’humilité et de conviction ! Je salue au passage le bon compagnonnage entre le Docteur Oumar Sarr, président du PLD et son excellence le Président Macky Sall, président de l’APR, gage de stabilité et de développement économique et social du pays. » Ainsi ajoutera -t-il,  » Constant dans mes idéaux politiques, présent dans toutes les luttes pour l’émergence du département de Koungheul malgré les nombreuses péripéties de mon parcours militant, j’ai décidé de suivre ma voie pour valoriser les atouts de la population de mon cher département et privilégier ses intérêts. Notre combat pour la population du département de Koungheul nécessite une jeunesse, une bonne connaissance des défis et des enjeux du département au plan environnemental, culturel, économique, social. » Pour mener à bien son projet de société, M. CAMARA, « s’engage à mener une campagne de proximité ancrée dans la réalité de notre cher terroir autant rural qu’urbain, dont les habitants attendent un renouvellement porteur d’une alternative. » En outre Abdou A. CAMARA s’engage, durant son mandat, « à consacrer toute mon énergie au service des jeunes filles, jeunes garçons, femmes et autres populations dynamiques et innombrables « laissés en rade ». Je soutiendrai la jeunesse montante et lui laisserai la voie balisée pour progresser. Le lien entre le Conseil Départemental et les populations sera établi en permanence. J’organiserai des réunions publiques régulières pour débattre avec toutes les catégories de la population de notre département des activités, mesures qui les préoccupent, afin de donner vie à une réelle démocratie participative. » Une fois élu, Aziz CAMARA , s’engage aussi à consolider les efforts déjà réalisés par l’équipe sortante mais propose des reformes en profendeur. Des reformes comme celles des aides au monde rural afin d’inciter fortement au développement de l’agriculture base de l’économie locale, de donner corps à la souveraineté alimentaire locale et à l’économie de proximité. selon lui, « cela passe par le soutien technique et financier aux petites exploitations, créatrices d’emplois et à l’aide pour l’accès aux facteurs de production (terre, eau, intrant, équipements) ; Une réforme de la politique de l’emploi des jeunes pour lutter contre le chômage, le sous-emploi et le phénomène migratoire qui ont atteint un niveau inacceptable : une meilleure prise en charge des recalés du système éducatif, une augmentation des ressources affectées aux programmes d’emploi des jeunes, la mise en place de centres d’initiatives à l’emploi local. Une réforme de la politique éducative du conseil départemental : la subvention dans les collèges et lycées pour des frais d’inscription et dotation en matériels didactiques et fournitures scolaires ; la réhabilitation des Collèges et lycées existants et la construction de nouveaux établissements adaptés aux personnes handicapées ; le renforcement et le recrutement de personnels qualifiés ; la participation au renforcement des capacités des enseignants du département ; l’implication du conseil départemental dans l’apaisement du climat social… Une réforme de la politique foncière par la promotion de la réhabilitation et de la modernisation des habitations existantes afin de préserver les surfaces cultivables et de réserver des terres aux générations futures ; Une réforme de la politique des investissements du Conseil par la réorientation des ressources vers les secteurs porteurs de croissance tels que l’agriculture, l’artisanat, le tourisme, et sur la consommation des ménages (riz local, huile locale, lait local, produits horticoles), etc. Une réforme de la politique sportive à travers une meilleure corrélation entre éducation, sport et loisir, la construction et la réhabilitation des infrastructures sportives, l’implication du conseil départemental dans la gestion et le financement du Sport, encourager et soutenir davantage les sports de masse plus précisément le Navétane à travers une réorganisation et une diversification ; Une incitation à une meilleure promotion de l’autonomisation économique des femmes du département à travers un accompagnement technique et financier, une orientation vers d’autres secteurs porteurs. » a dit le candidat à la candidature au conseil départemental de koungheul, M. Abdoul Aziz CAMARA, Responsable politique à Koungheul et membre du Directoire National du PLD/And Suqali

Partager



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *