Slide background

Recrutement de 5.000 enseignants/Contestation des résultats : «la DRH a ouvert un processus de recours et de réclamations. » (Mohamed M. Diagne, DFC/MEN)

Le recrutement des 5.000 enseignants, qui entre dans le cadre du programme national de résorption du déficit d’enseignants, est donc arrivé à son terme.  Au finish ce sont 3.550 enseignants pour le préscolaire, l’élémentaire et les Daara et 1.450 pour le moyen secondaire ont été recrutés. Parmi eux,  1.820 sont titulaires de diplômes professionnels.

Mais seulement voilà, des voix se sont levées pour contester les résultats. Suffisant, pour Mohamed Moustapha Diagne, directeur de la Formation et de la Communication, porte-parole du MEN, de monter au créneau pour apporter des éclaircissements. En effet, dira-t-il, « ce qu’il faut dire est que certains candidats ont déposé des diplômes non authentiques, à la limite c’est du faux. Ensuite, il y a le critère d’âge, car on peut bien être titulaire du diplôme et être âgé de plus 40 ans. Mais la DRH a ouvert un processus de recours et de réclamations. Tout candidat qui pense avoir été  lésé dans ses droits peut venir ici au ministère et déposer un recours » a tenu à préciser M. Diagne.  

Par ailleurs, le DFC/MEN reviendra sur le schéma de formation des candidats titulaires de diplômes académiques. Il précisera également que le plan de carrière reste le même, « il n’y a pas deux types d’enseignants », a-t-il conclu…

Partager



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *