PUBLICITE

DU NOUVEAU

De qualité pour tous

Pour une éducation

Une coalition

Diamniadio/MPEM : Les inspecteurs de la DIPT, les agents de contrôle sanitaire outillés pour prévenir les maladies épidémiologiques liées aux produits halieutiques.

Le ministère de la pêche et de l’Economie Maritime (MPEM) et la direction de l’aquaculture, à travers le projet REDISSE, financé par la Banque mondiale, déroule actuellement un programme pour sensibiliser et outiller les agents de l’agence nationale de l’aquaculture, les inspecteurs officiels de la DIPT et les agents des services déconcentrés des régions du Sénégal. Les postes de contrôle situés dans les régions frontalières, les ports et les aéroports, sont les cibles de ce projet. Selon le ministre de le MPEM, Mme Aminata Mbengue Ndiaye, « la prévention et la surveillance de ces produits halieutiques renforcent notre capacité d’exporter les produits de la pêche qui est un secteur clé de notre économie .Nous exportons vers l’Europe, l’Asie avec l’Arabie Saoudite et le reste du monde. » Venue lancer officiellement le début des travaux, elle a souhaité « que ces agents luttent efficacement contre la propagation de ces maladies, car les produits de la pêche sont très importants dans la consommation au Sénégal. » Ainsi, cet atelier de formation et de sensibilisation des agents sanitaires des produits halieutiques aux frontières pour la prévention et la lutte contre les épidémies liées aux produits halieutiques va renforcer la capacité de veille sanitaire et en même temps certifier le produit made in Sénégal.
Cette rencontre se déroule du 7 au 10 octobre dans les locaux du Ministère, sis à la sphère ministérielle OTD de Diamniadio.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *