DU NOUVEAU

De qualité pour tous

Pour une éducation

Une coalition

PACASEN/Bilan et Perspectives : Oumar Gueye tire le bilan et dresse les perspectives.

La première session de l’année 2021 du Comité de Pilotage stratégique du Programme d’Appui aux Communes et Agglomérations du Sénégal (PACASEN) s’est tenue ce 8 juin à Dakar ,  après la réunion du Comité technique opérationnel du 23 Avril 2021. « Cette cadence dans la tenue des instances de gouvernance du PACASEN démontre la vitalité et le dynamisme qui caractérisent le fonctionnement de ce programme. C’est le lieu de féliciter le Directeur général de l’Agence de Développement municipal et tous ses collaborateurs au rang desquels la Coordonnatrice du programme, pour avoir veillé au respect du principe de réédition des comptes étant entendu que ces moments sont des prétextes pour l’Unité de Coordination de faire l’état des lieux sur la mise en œuvre du PACASEN. C’est tout l’intérêt qu’il sied d’accorder à la régularité des réunions des instances statutaires dudit programme », a fait savoir  le Ministre des collectivités Territoriales, du développement, et de l’Aménagement du Territoire, m.  Oumar Gueye qui a présidé cette rencontre.  

Le PACASEN a été mis sur pied pour   soutenir l’opérationnalisation de l’Acte III de la Décentralisation, en participant au développement des capacités de gouvernance et de financement des collectivités territoriales. « En effet, la particularité du PACASEN fait que chaque acteur, y compris nos partenaires au développement, découvre des nouveautés aussi bien au niveau de l’ancrage institutionnel que dans l’exécution opérationnelle des activités. Naturellement, cette situation génère des incompréhensions, surtout s’il s’agit de se départir des procédures classiques pour embrasser un cadre dont le leitmotiv est la performance. C’est la raison pour laquelle, je vous invite à faire un diagnostic sans complaisance du programme pour identifier des solutions idoines qui permettront de le rendre plus efficace et plus efficient », a –t- il déclaré. Pour le compte de cette année 2021, le PACASEN compte finaliser la réforme du Fonds de dotation de la décentralisation (FDD), mettre en place un portail Web pour les collectivités territoriales, mettre en place un mécanisme de gestion des doléances des citoyens au niveau de chaque commune pilote. Il compte aussi poursuivre les sessions de formation au profit des collectivités territoriales bénéficiaires  et  les activités de coaching territorial continu effectuées par les ARD et l’ADM.

Continuant dans cette  même lancée le Ministre de la Gouvernance Territoriale, du développement, et de l’Aménagement du Territoire  n’a pas manqué de tirer un bilan exhaustif de ce projet mise en place pour le développement  les collectivités territoriales. Selon ce dernier  , « Après seulement deux années de mise en œuvre, le PACASEN compte déjà à son actif  la finalisation des réformes du Fonds d’Équipement des Collectivités territoriales (FECT) et de la composante Valeur Ajoutée de la Contribution économique locale (CEL-VA) qui ont entraîné une augmentation substantielle des dépenses de transfert de l’État vers les collectivités territoriales. La mise en place de plus de 30 commissions de fiscalité locale qui ont permis de booster la mobilisation des ressources propres des collectivités territoriales concernées .Mais aussi  les audits annuels de gestion des communes qui donnent l’opportunité à l’Inspection de l’Administration locale de formuler des recommandations pour un bon fonctionnement des collectivités territoriales . Sans oublier  l’évaluation des performances des 123 collectivités territoriales pilotes sous la supervision et l’accompagnement de la Cour des Comptes qui a permis aux collectivités territoriales d’intégrer la « dimension performance » dans le cadre de la gestion communale ».

M. O. Gueye a aussi salué  l’engagement et l’expertise avérés des élus locaux qui ont permis la matérialisation du projet développement local , un des piliers du PSE.  

Partager



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *