PUBLICITE

DU NOUVEAU

De qualité pour tous

Pour une éducation

Une coalition

MESRI/ Gestion des universités :« Cheikhou Oumar Hanne a eu raison sur ses détracteurs» Isma Dioum

Au cours d’une visite de remobilisation de sa base politique à Touba après l’exclusion de Moustapha Cissé Lo de l’alliance pour la République, Isma Dioum s’est prononcé sur la gestion de l’ancien directeur du Coud et actuel ministre de l’enseignement supérieur. En marge d’une AG à Touba Ndam, Le conseiller spécial du président de la République a rompu le silence. Il est d’avis que Cheikhou Oumar Hanne a eu raison sur ses détracteurs.
« Je n’aime pas l’acharnement contre d’honnêtes citoyens. Aujourd’hui au regard de toutes les fausses accusations faites sur sa personne, le connaissant, je sais qu’il a aujourd’hui raison sur ses détracteurs. Lorsque j’ai parcouru son bilan au niveau du ministère de l’enseignement supérieur, je me suis dit qu’il souvent bon de confier certains porte-feuille à des hommes du sérail.» confié t-il
Pour Isma Dioum le ministère de l’enseignement supérieur est très difficile à gérer. Beaucoup de ministre préfère parfois même quitter un gouvernement que d’occuper ce poste.
« En moins d’un an et demi faire des réalisations de cette dimension, jusqu’à économiser 15 milliard pour l’état dans nos universités relève d’un parcours de combattant. Donc Cheikhou Oumar Hanne est homme à Féliciter» Et de poursuivre «Je l’inviterai à maintenir le cap et baisser la garde sous aucun prétexte. Il est sur la bonne voie. Et je suis sur qu’à ce rythme ces détracteurs vont encore mordre la poussière. »
Revenant le procès en diffamation contre ces accusateurs de mauvaises gestion, Isma Dioum demande à Cheikhou Oumar Hanne de leur opposer son bilan à la tête de son département en attendant l’issue de ce feuilleton qui risque de prendre du temps.
Interrogé sur l’exclusion de Moustapha Cissé Lo de l’alliance pour la République, Isma Dioum dira ceci :« En tant que responsable discipliné de la mouvance présidentielle et juriste de profession, je ne peux qu’ apprécier positivement cette exclusion fondée sur des articles claires du règlement intérieur de l’Apr. Personne ne peut cautionner de tels actes. Mais il n’en demeure pas moins que Cissé Lo reste une icône du parti qui a combattu auprès de Macky Sall durant la période des braises. Étant donné qu’on vit les conséquences économiques de cette pandémie du Covid 19, l’heure est au resserment des rangs autour du chef de l’état. C’est pourquoi dans le cadre d’une pacification des gens comme Cissé Lo après mea culpa peuvent s’ouvrir des perspectives de retour dans leurs familles politiques et retour leur place au sein du parti » A-t-il recommandé.
Isma Dioum a également placé un mot sur l’affaire Ndingler.
« Le PDG de Sedima a fait preuve d’une grandeur exceptionnelle. Avec son titre foncier qui une propriété inaliénable et inattaquable il a préféré cèder une partie de ce qui lui revient aux paysans de ce village en attendant la poursuite des négociations à la fin de l’hivernage. C’est un échec ceux qui voulait en faire un terrain politique pour tenter de combattre le régime. Le Président Macky Sall et Babacar Ngom l’ont su très tôt. Et cette solution provisoire est la bonne en attendant une issue heureuse.» Conclut- il.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *