PUBLICITE

DU NOUVEAU

De qualité pour tous

Pour une éducation

Une coalition

ETAT D’URGENCE : D’AUTRES MESURES VONT ÊTRE PRISES (MINISTRE)

La troisième édition du  »Gouvernement Face à la presse » s’est tenue aujourd’hui, jeudi 7 janvier au Building Administratif Mamadou DIA. Pour l’occasion, le ministre de la Santé et de l’Action sociale a apporté quelques précisions sur le vaccin.

Selon Abdoulaye Diouf Sarr le e vaccin reste, à ce jour, la « solution efficace » contre la Covid-19. »La vaccination est très attendue par le gouvernement parce qu’en perspective, nous considérons que c’est véritablement la solution efficace pour éviter la propagation du virus.

Le Sénégal est dans une initiative COVAX, une alliance de 170 pays, dont 56 à revenus faibles et organismes internationaux qui ont décidé d’unir leurs forces pour se procurer le vaccin », a rappelé le ministre de la Santé. Afin de se donner tous les moyens pour protéger sa population sur la base d’une campagne de vaccination, le chef de l’État a, à l’issue de la dernière réunion du Comité national de gestion des épidémies (CNGE), pris la décision, parallèlement à l’initiative COVAX, dans le cadre d’une stratégie nationales, d’effectuer une forte commande de vaccin pour plus de souveraineté. Dès mercredi, le comité en charge de cette étude, va déposer sur la table du chef de l’État, cette commande.

S’agissant de la campagne de vaccination, les personnes qui seront ciblées en premier lieu seront le personnel de santé, les personnes âgées, les personnes qui ont des comorbidités et les forces de défense et de sécurité. Cette cible identifiée n’est pas la seule car il s’agit d’une stratification. Mais soyez rassurés que le Sénégal se donnera tous les moyens de protéger sa population sur la base d’une campagne de vaccination, bien étudiée et élaborée », a-t-il dit.

Avec APS




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *