PUBLICITE

DU NOUVEAU

De qualité pour tous

Pour une éducation

Une coalition

COOPERATION : Moussa Baldé invite la Guinée-Bissau à s’inspirer du PRACAS

Partager


Le ministre sénégalais de l’Agriculture et de l’Equipement rural, accompagné de tout le Top Management de son département, a effectué une visité de travail ce week-end en Guinée-Bissau. Reçu par son homologue Dasilva Gomes avec tous les honneurs, Moussa Baldé qui a rappelé les liens historiques qui lient les deux pays et les rapports de fraternité et d’amitié qu’entretiennent les Présidents Macky Sall et Umaro Sissoco Embaló, a réitéré l’engagement du Sénégal à accompagner l’Agriculture de la Guinée-Bissau.

« Le monde entier a été ébranlé par la pandémie à Coronavirus. Il se peut qu’il ait un dérèglement des circuits d’approvisionnement de céréales dans le monde. Il était donc impératif pour tous les pays y compris le Sénégal et la Guinée-Bissau de produire le maximum pour au moins éviter les mauvaises surprises. C’est avec beaucoup d’enthousiasme que nous avons fait tout ce qu’on pouvait faire cette année pour accompagner la Guinée et nous espérons faire mieux l’année prochaine», a expliqué Moussa Baldé qui s’est réjoui de ce que les semences du Sénégal ont produit comme récoltes en Guinée-Bissau.
Toutefois, le ministre sénégalais de l’Agriculture a fait un plaidoyer pour que la Guinée-Bissau s’inspire du PRACAS qui a donné d’excellents résultats au Sénégal.
« Depuis son avènement à la magistrature suprême, le président Macky Sall a fait de l’Agriculture l’un des piliers de son Programme. Il a initié le Plan Sénégal Emergent (PSE) pour l’horizon 2035 et on a décliné ce Programme à l’Agriculture sous la forme du Programme d’accélération de la cadence de la l’Agriculture sénégalaise (PRACAS). Je vous l’explique parce que je pense que la Guinée-Bissau pourrait s’inspirer de ce programme qui a donné d’excellents résultats. Ce Programme a permis au Sénégal de faire passer la Production de riz qui était environ de 3000 tonnes en 2012 à 1 500 000 tonnes de riz en 2020. Ce même programme nous a permis de multiplier par 3 la production arachidière qui est de 1 800 000 tonnes en 2020. Ce programme peut être expérimenté un peu partout dans la sous-région parce qu’on ne peut pas avoir de l’abondance au Sénégal et avoir la famine au Guinée-Bissau ou vice-versa. Nous devons émerger ensemble et être solidaire », a expliqué Moussa Baldé qui a tenu à rassurer le peuple de la Guinée Bissau que le Président Macky Sall a donné des instructions fermes dans le sens d’accompagner l’Agriculture de la Guinée Bissau.

« Nous sommes ouverts pour avoir une coopération dynamique et active qui permet d’améliorer les productions agricoles de la Guinée-Bissau. Le Sénégal a une longue expérience en matière de recherches agricoles, de protection des végétaux, et bonne expérience de mécanisation par le président a réussi la prouesse d’injecter 2 000 tracteurs dans le monde rural au Sénégal », a fait savoir le ministre de l’Agriculture, Moussa Baldé.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *