PUBLICITE

DU NOUVEAU

De qualité pour tous

Pour une éducation

Une coalition

Conflit établissements privés/Parents d’éléves: « Le MEN est dans une dynamique de dialogue et non de confrontation »(Ministre)

Le ministre de l’éducation nationale, Mamadou Talla a démenti l’information selon laquelle le ministère aurait invité les parents d’élèves à porter plainte contre les écoles privées qui imposent aux parents d’élèves le paiement intégral des 3 mois d’arriérés de mensualités couvrant les mois d’avril, mai et juin afin que leurs enfants puissent reprendre le chemin de l’école.

« Le ministère de l’éducation nationale est dans une dynamique de dialogue et non de confrontation », a soutenu Mamadou Talla qui n’a pas manqué, d’ailleurs, de saluer l’apport des établissements privés dans le système éducatif national. 

Dans ce conflit entre parents d’élèves et secteur privé des enseignements apprentissages, les acteurs continueront à se concerter pour trouver un terrain d’entente, a rassuré l’autorité.

« Les écoles privées sont en train de régler le problème », a confié le ministre de l’éducation nationale qui appelle au sens du dépassement afin que tout les acteurs soient mobilisés pour l’intérêt de l’école sénégalaise.

Mamadou Talla s’exprimait à l’occasion d’une tournée à travers quelques établissements de l’académie de Dakar dans le cadre de la rentrée académique 2020-2021 effectuée ce 12 novembre sur l’ensemble du territoire national.

Le ministre de l’éducation nationale, Mamadou Talla a démenti l’information selon laquelle le ministère aurait invité les parents d’élèves à porter plainte contre les écoles privées qui imposent aux parents d’élèves le paiement intégral des 3 mois d’arriérés de mensualités couvrant les mois d’avril, mai et juin afin que leurs enfants puissent reprendre le chemin de l’école.

« Le ministère de l’éducation nationale est dans une dynamique de dialogue et non de confrontation », a soutenu Mamadou Talla qui n’a pas manqué, d’ailleurs, de saluer l’apport des établissements privés dans le système éducatif national. 

Dans ce conflit entre parents d’élèves et secteur privé des enseignements apprentissages, les acteurs continueront à se concerter pour trouver un terrain d’entente, a rassuré l’autorité.

« Les écoles privées sont en train de régler le problème », a confié le ministre de l’éducation nationale qui appelle au sens du dépassement afin que tout les acteurs soient mobilisés pour l’intérêt de l’école sénégalaise.

Mamadou Talla s’exprimait à l’occasion d’une tournée à travers quelques établissements de l’académie de Dakar dans le cadre de la rentrée académique 2020-2021 effectuée ce 12 novembre sur l’ensemble du territoire national.

Le ministre de l’éducation nationale, Mamadou Talla a démenti l’information selon laquelle le ministère aurait invité les parents d’élèves à porter plainte contre les écoles privées qui imposent aux parents d’élèves le paiement intégral des 3 mois d’arriérés de mensualités couvrant les mois d’avril, mai et juin afin que leurs enfants puissent reprendre le chemin de l’école.

« Le ministère de l’éducation nationale est dans une dynamique de dialogue et non de confrontation », a soutenu Mamadou Talla qui n’a pas manqué, d’ailleurs, de saluer l’apport des établissements privés dans le système éducatif national. 

Dans ce conflit entre parents d’élèves et secteur privé des enseignements apprentissages, les acteurs continueront à se concerter pour trouver un terrain d’entente, a rassuré l’autorité.

« Les écoles privées sont en train de régler le problème », a confié le ministre de l’éducation nationale qui appelle au sens du dépassement afin que tout les acteurs soient mobilisés pour l’intérêt de l’école sénégalaise.

Mamadou Talla s’exprimait à l’occasion d’une tournée à travers quelques établissements de l’académie de Dakar dans le cadre de la rentrée académique 2020-2021 effectuée ce 12 novembre sur l’ensemble du territoire national.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *