Slide background

Bourses territoriales pour un Sénégal émergent …

Bourses territoriales pour un Sénégal émergent : Un mécanisme innovant de financement du Développement local prenant en charge la pérennité du programme

L’Agence de Développement local (ADL), conformément à sa mission d’appui conseil aux collectivités territoriales, a initié en synergie avec les acteurs territoriaux du Pôle Sine Saloum notamment un programme dénommé Bourses Territoriales pour un Sénégal Emergent (BT/PSE) pour la promotion du développement économique et social des territoires basé sur l’accompagnement des jeunes et des femmes en matière d’entreprenariat sous le leadership desdites collectivités. Il se veut une contribution à la réussite du Plan Sénégal Emergent à travers la prise en charge des aspects économiques et financiers de l’Acte III de la décentralisation et l’intégration de l’approche territoriale du développement qu’il prône. Enfin, il vise à soutenir de manière significative le développement de l’initiative économique des populations à la base, l’auto-entreprenariat des jeunes et des femmes, afin de contribuer à l’augmentation et à la diversification de leurs revenus et de lutter durablement contre la pauvreté en leur facilitant l’accès au financement. Plus spécifiquement, le projet vise à  favoriser la création d’activités économiques initiées par des porteurs de projet individuels ou collectifs qui veulent créer ou développer leurs propres affaires à partir de leur territoire, promouvoir l’auto-emploi des jeunes et des femmes pour réduire l’exode des populations vers les grands centres urbains, promouvoir l’animation et le développement socio-économique des territoires. Il comprend trois (03) composantes Financement des activités de développement économique local,  Accompagnement et suivi évaluation des actions et projets financés, Renforcement des capacités des bénéficiaires afin de réunir les conditions de réussite de leur entreprise. Pour une phase pilote, il concerne les collectivités territoriales des régions centres : Diourbel, Fatick, Kaolack, Kaffrine et Louga, soient plus de 200 collectivités locales.

Les BT/PSE pour régler les difficultés liées à l’accès au financement …

Les difficultés d’accès au financement des porteurs d’initiatives entrepreneuriales sont avérées. La question de la garantie des crédits et de l’apport personnel du porteur de projet exigée par les institutions de financement pose souvent problème. Il en résulte un faible taux d’accès au crédit des populations qui ont ainsi besoin d’appui pour faire éclore le génie entrepreneurial qu’elles détiennent. Le programme Bourses territoriales pour un Sénégal émergent se veut une réponse à cette problématique de l’accès au crédit des populations, notamment en milieu rural. Afin de garantir la pérennité du projet, l’ADL étant appelée à se retirer et laisser les collectivités territoriales poursuivre elles-mêmes le programme, un Fonds de développement alimenté par les prélèvements sur les subventions BT/PSE à hauteur de pourcentages définis dans les conventions a été institué. Lors de la réunion du Conseil des Ministres tenue le mercredi 13 septembre 2017, le Président de la République a annoncé sa décision de « faire de l’exercice 2018, une année sociale, dédiée aux jeunes, aux femmes, aux enfants, aux personnes âgées et celles vivant avec un handicap ». Le Projet BT/PSE constitue ainsi une réponse concrète au souhait du Chef de l’Etat

Yafata

Partager



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *