Slide background

Juju Kolda 2021: RITUEL DU « JUJU » AU FOULADOU


Après le séjour d’un mois à l’écart, loin des concessions familiales, quelques 300 circoncis vont subir ce dimanche le rituel de la cérémonie de  » lavage », précédée d’une animation nocturne aux quatre coins de la ville de Kolda, capitale du Fouladou. Ce terroir fut le dernier royaume annexé par le colon sous le règne de Moussa Molo Baldé (1846-1931), fils de Alpha Molo. Le rituel de lavage des circoncis est encadré par la parade du « Kankurang » esprit protecteur des circoncis et personnage masqué. En tant que pratique du Patrimoine culturel immatériel des peuples de la SénéGambie et de l’espace culturel mandingue, le « Kankurang » est inscrit sur la liste représentative du Patrimoine de l’Unesco en 2008.

À Kolda, le ton est déjà lancé pour deux journées de fête à l’honneur des circoncis sortis de la « case de l’homme », sous le mythique caïlcédrat du quartier de Doumassou. Ce lieu, sanctuaire du pouvoir divinatoire de Moussa Molo, est par ailleurs le site de célébration du « Dimbaya Touloung », une autre cérémonie différente consacrée aux rites de fécondité, à l’image du « Kagnaleen » de la base Casamance.


Bureau régional de l’Unesco à Dakar
ICCROM – conserving culture, promoting diversity
Aliou Adam Ndiaye

Partager



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *