PUBLICITE

Formation Métiers du bâtiment

Ouverture : 4 décembre 2017

Inscription à partir du 1 octobre 2017

Contact : Paris 0033145654301

Contact : Sénégal 00221 33 852 33 63 / 77 558 00 36

DU NOUVEAU

500 vues

Histoire : Qui sont les soninkés ????????…

Histoire : Qui sont les soninkés ???????? (Et fière de l’être)

Les Soninkés sont une ethnie d’Afrique de l’Ouest sahelienne, présente surtout au Mali le long de la frontière sénégalaise entre Nara et Nioro du Sahel, ainsi qu’au Sénégal et en Mauritanie.Ils se désignent eux-mêmes par le mot soninké qui est en réalité le singulier du mot soninko, mais sont également appelés Sarakholés par les Wolofs, Marakas par les Bambaras, Wangara par les Malinkés, Wakoré par les Sonrhaïs, Aswanik ceux venant d’Assouan, ou encore Toubakaï.Les Soninkés sont à l’origine de l’Empire du Ghana. La fondation de l’empire soninké du Wagadou, appelé généralement empire du Ghana, d’après la tradition orale des griots soninké, est due à un personnage légendaire, Igo Khassé Dingka (ce qui signifie « gros vieil homme »). Celui-ci serait originaire de la région d’Assouan en égypte, d’où le nom Aswanik, sous lequel sont nommés les Soninko. En égypte il appartenait à la noblesse et était l’un des lieutenants du pharaon. Dingka est l’ancêtre des Soninko. Lorsque Dingka arriva en Afrique de l’Ouest, dans la région où se trouvent aujourd’hui le Mali, la Mauritanie et le Sénégal, il trouva sur place une nation d’agriculteurs, les Karos, qu’il réussit, lui et sa suite, à dominer. Les troupes de Dingka étaient d’excellents cavaliers et ils étaient armés de lances, épées, boucliers, armures de fer. La légende raconte que dans la région, un serpent à sept têtes nommé bida régnait en maître. Pour pouvoir installer l’état du Wagadou, Igo Khassé Dingka dut négocier avec le serpent bida. Le serpent accepta de laisser Dingka installer son empire à condition de lui donner tous les sept ans la fille la plus belle et la plus propre (vierge) du Wagadou. En contrepartie le serpent accorderait au Wagadou la richesse, l’or et la pluie pour les récoltes. Igo Khassé Dingka est l’ancêtre des Soninkés portant les patronymes Wagué,Diaby,gassama,Doucouré,Cissé, Sylla, Tandia, Sokhona, Touré, Diané, Bérété , Sakho, Sissokho, Bakhayokho et Baradji.Après la chute de l’empire du Ghana, les Sarakhoulés se sont dispersés dans toute l’Afrique de l’Ouest, donnant ainsi naissance à plusieurs ethnies dont les Bozo, Sarakoulés devenus pêcheurs sur le fleuve Niger. Ces peuples descendent des Sarakoulés se sont dispersés à partir du xiie siècle. En se dispersant, ils ont également propagé l’islam, car les Sarakoulés font partie des premiers en Afrique subsaharienne à être islamisés. Le voyage est une tradition chez les Soninkés, cela explique tous leurs déplacements.Ils ont créé également le royaume du Galam au Sénégal, sur la vallée du fleuve Sénégal, ancien royaume qui se trouvait au sud du Fouta-Toro et à l’est du royaume du Djolof. Le roi portait le titre de Tounka. Le royaume a été plusieurs fois vassalisé par le Djolof à l’époque où celui-ci était un empire, par le Fouta-Toro et par le royaume bambara du Kaarta. Il vivait de l’agriculture, du commerce de la gomme arabique et de l’or.

 




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *