PUBLICITE

DU NOUVEAU

De qualité pour tous

Pour une éducation

Une coalition

Culture/L’HISTOIRE D’UNE CHANSON: DELIYA ou l’histoire de la jeune orpheline du Fouta

Deliya [version traditionnelle] ou l’histoire de la jeune orpheline du Fouta (suite)

Deliya est une chanson consolatrice créée par une jeune orpheline, sénégalaise, du Fouta Tooro (Une région du nord du Sénégal et du sud de la Mauritanie) du nom de Farmata Hawa. Cette jeune orpheline était maltraitée par la femme de son oncle sous les yeux de ce dernier. Elle s’occupait régulièrement, sans répit, de toutes les tâches domestiques fastidieuses. Ainsi elle était condamnée à une vie médiocre baignée de maltraitance et de tristesse. De cette malheureuse situation va naître la chanson Deliya qui va devenir l’une des plus belles plages musicales traditionnelles du Fouta Tooro. Ainsi pour se consoler et prendre une revanche sur la vie Farmata Hawa va chanter tous les jours la tristesse de sa vie quotidienne. Ainsi on peut aussi dire que Deliya est une chanson d’espoir. Tant qu’il y a la vie, il y a toujours l’espoir même s’il est toujours vrai que personne ne peut remplacer un père, une mère ou des frères car c’est un manque absolu. Chaque jour amène ses surprises agréables ou désagréables; ainsi l’essentiel est de tenir bon parce que quelle que soit la durée de la nuit, le soleil apparaîtra. Il n’y a pas de peine sans fin.

Deliya est une chanson très connue dans la région du Fouta Tooro du fait qu’elle a été reprise par toutes les grandes voix de la musique traditionnelle du Fouta (Thioukel Sam, Samba Diyé Sall, Ousmane Hamady Diop, Baaba Maal, Sidy Bailel Thiam…). C’est ce qui fait d’elle un standard de la musique Pulaar (Peul) rendu très célèbre par Baaba Maal qui l’a modernisée. La chanson a été revue, réinterprétée et modernisée par Baaba Maal en 1990. On peut la classer aujourd’hui parmi les tubes de Baaba Maal pour ne pas dire chefs-d’œuvre.

Vidéo: Nous avons ici la version de Sidy Baïlel Thiam, sénégalais et aveugle de naissance, accompagné par la star et le porte-étendard de la chanson Pulaar (Peul) aux chœurs, en l’occurrence Baaba Maal.
Sidy est un chanteur, auteur, compositeur du Fouta Tooro (Une région du nord du Sénégal et du sud de la Mauritanie) qui a marqué la chanson Pulaar et qui excelle dans un style musical du Fouta Tooro nommé « Banguini » Il possède une voix divine et un phrasé très émouvant et envoûtant Il est un des maîtres du Rock’n’Roll Pulaar (Peul). « C’est dommage que ce talentueux musicien n’ait pas eu le bon environnement pour s’épanouir. Il a influencé beaucoup de musiciens du Fouta Tooro » dixit Ibrahima Seck.

Mamadou Sekk
LeBergerDesArts




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *