PUBLICITE

DU NOUVEAU

De qualité pour tous

Pour une éducation

Une coalition

Coopération Nantes/Rufisque : Une rue de la commune de Nantes baptisée à l’honneur de Boubacar Joseph Ndiaye.

À Nantes, une rue porte désormais le nom d’un grand combattant de la liberté et conservateur à vie de l’Ile de Gorée. Cet homme c’est Boubacar Joseph Ndiaye ((15 octobre 1922 – 6 février 2009),  un natif de la veille ville de Rufisque qui a passé toute sa vie dans les vestiges de l’Ile de Gorée.

 Cet honneur qui lui est fait et qui s’est déroulée  à Nantes, (France) porte la signature

de la Mairesse de Nantes Johanna Rolland du Parti Socialiste qui a suivi la demande du Groupe Écologiste citoyens de la ville de Nantes

et d’un autre Rufisquois et conseiller municipal dans cette commune, du Nom d’Alassane Guissé. Ainsi, «  après avoir réussi à raffermir les relations entre sa ville de naissance Rufisque et celle de sa ville adoptive, sur les plans culturel, politique, éducatif, social, sportif et dans le cadre de la coopération internationale, il a réussi à inscrire les noms de Rufisque et des Rufisquois dans le panthéon de la Bretagne. Ainsi à Nante un mail porte le nom de Rufisque, un pont celui du président poète Léopold Sedar Senghor et toute une semaine a été dédiée à la Ville De Rufisque » nous a confié un citoyen de Rufisque

Des sportifs, des étudiants et des artistes des deux villes du Pays de la Loire et de la ville de Mame Coumba Lamb se sont croisés et fréquentés et se sont mieux connus et respectés.

Une autre vision de cette coopération internationale est née basée sur le respect et la réciprocité, gagnant-gagnant selon toujours notre interlocuteur, qui a tenu à rendre un vibrant hommage à ce natif de Rufisque qui marque le terrain politique à Nantes.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *