PUBLICITE

DU NOUVEAU

De qualité pour tous

Pour une éducation

Une coalition

SEDHIOU: CRD SPECIAL DE VULGARISATION DU PNADT

Partager

La Région de Sédhiou, qui accueille ce 1er Décembre 2020, le minisres des collectivités territoriales du developpement et de l’aménagement du térritoir, M. Oumar GUEYE et sa délégation, dispose d’un secteur primaire dynamique, à l’instar des autres entités administratives de la région naturelle de la Casamance.

L’exploitation forestière et l’arboriculture, notamment, fruitière constituent des secteurs d’espoir pour les populations. En plus, il existe de réelles possibilités de développement du tourisme à Sédhiou, avec les sites et monuments historiques, les forêts offrant des possibilités non négligeables de développement au tourisme cynégétique.

Toutefois, pour impulser son développement économique, Sédhiou, région à économie primaire « doit surmonter un ensemble de contraintes qui s’interposent à son décollage notamment la faible mécanisation de l’agriculture, le manque d’unités industrielles de transformation des produits locaux, la dégradation des ressources naturelles liée au changement climatique et à la pression anthropique, l’enclavement de certaines parties de la région, l’inexistence de zones artisanales pour l’implantation d’un grand nombre de micros et petites entreprises artisanales. » a dit M. le Ministre dans son allocution d’ouverture.

Face à ces contraintes, les perspectives de développement de la région de Sédhiou identifiées dans le PNADT, s’appuient sur les atouts économiques notamment le développement agricole, la mise en œuvre de projets agro-industriels, la foresterie, la mécanisation de l’agriculture sous pluie, la riziculture et l’aquaculture, la densification du réseau routier.

Dans la hiérarchie fonctionnelle des établissements humains du PNADT, la localité de Sédhiou est classée parmi les métropoles régionales du fait de sa démographie. Elle polarise ainsi un réseau de centres secondaires stratégiques promus en centres de services rizicoles (Diopcounda, Koussi), en pôle commercial structurant (Madina Wandifa promu), en centre de transit (Senoba) et en centre agro-industriel structurant (Adéane).

L’objectif du CRD d’aujourd’hui « est certes de partager les résultats déjà obtenus, mais surtout de recueillir auprès de vous des propositions et des recommandations  pour faciliter la mise en œuvre de cet instrument stratégique pour le développement du pays. » a ajouté le MCTDAT

Avant de terminer le ministre a vivement remercié Monsieur le Gouverneur de la Région de Sédhiou « qui n’a ménagé aucun effort pour la réussite de ce CRD ainsi que le DG de l’ANAT et son équipe pour tous les efforts consentis pour son opérationnalisation. » a conclu M. GUEYE




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *