DU NOUVEAU

De qualité pour tous

Pour une éducation

Une coalition

Rapport Sénégal ODD 16 : « Cinq après il ne faut pas faire table rase des efforts de l’Etat mais il y a toujours des manquements » (Mame A. Mbaye/ENDA/ECOPOP)

Cinq ans après son adoption par la communauté internationale, le programme de développement durable à l’horizon 2030 avec un ensemble d’objectifs mondiaux de développement durable sont au nombre de 17 avec 169 cibles. Le Sénégal a très tôt mesuré l’enjeu que les ODD pourraient apporter dans sa population.

C’est dans ce cadre que s’est investi ENDA ECOPOP, qui s’est également positionnée  sur l’ODD 16. « L’ODD 16 traite des questions de paix, de développement durable, des questions de renforcement de nos institutions afin de les rendre beaucoup plus efficaces, beaucoup plus responsables en terme de bonne  gouvernance… », a fait savoir le chargé de programme de ENDA ECOPOP, Mame Aïssatou Mbaye. Les études sur la corruption doivent aussi être décentralisées au niveau des collectivités locales mais c’est toujours traité au niveau central alors que ce sont des pratiques qu’on trouve le plus souvent au niveau local… » , a –t-elle ajoutée.

Cinq ans après l’introduction des ODD dans les collectivités locales, il ne faut pas faire table rase des efforts de l’Etat du Sénégal mais il y a toujours des manquements surtout dans la communication car la majeure partie des collectivités locales concernées ignorent carrément les enjeux de ce programme. « L’Etat peut mieux faire par rapport à la communication qui doit être beaucoup plus transparente… » , a –t- elle ajouté. C’était en marge d’un déjeuner de presse organisé pour faire la restriction du rapport  Sénégal ODD 16 organisé ce 21 mai 2021 à Dakar.         

Partager



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *