Slide background

Lutte contre la Corruption et le blanchiment de capitaux: Enda ECOPOP, organise un atelier de capitalisation et de partage des enseignements du projet OFFLOCC

Les améliorations tant attendues, du cadre et des conditions de vie des populations dans les collectivités territoriales, tardent à se matérialiser. Depuis plusieurs décennies, des compétences jusqu’alors assumées par l’Etat sont transférées aux collectivités territoriales. Cependant, force est de noter que ces responsabilités et compétences transférées ne sont pas totalement assumées par les collectivités territoriales qui n’arrivent pas encore à jouer leur rôle de promoteur et de catalyseur du développement territorial. Les récentes réformes apportées au cadre normatif (loi N°2018-15 prescrivant le remplacement dans tous les actes législatifs et réglementaires de la dénomination « collectivité locale » par « collectivité territoriale ») et la restructuration du Fonds d’Équipements des Collectivités Territoriales (FECT), témoignent de cette volonté d’un approfondissement de la décentralisation financière. Il est à craindre que ces réformes importantes sur le plan normatif et réglementaire, occasionnent également la décentralisation des pratiques corruptrices du niveau central vers les collectivités territoriales, encore fragiles et dépourvues de capacités techniques, institutionnelles et managériales pour prévenir sinon lutter contre l’évasion fiscale, la corruption et le blanchiment de capitaux. Cet éventuel changement d’échelle de la corruption, mettra davantage les élus et acteurs locaux au contact des tentations rendant ainsi la recherche de stratégies de prévention impérative. C’est pour concrétiser ces réformes de l’Etat à l’échelle locale, qu’a été initié en 2019 le Projet Offensive Locale pour la lutte contre la Corruption et le blanchiment de capitaux (Projet OFFLOCC).

Cette initiative soutenue par l’Union européenne s’inscrit dans les orientations majeures de l’Etat déclinées dans l’axe 3 du Plan Sénégal Emergent qui vise à renforcer la Gouvernance, Institutions, Paix et Sécurité. C’est également une orientation majeure de la Stratégie Nationale de Lutte Contre la Corruption dont le lancement a été présidé par le chef de l’Etat.

L’initiative est déroulée, en deux ans, dans sept (7) communes du Sénégal : Dalifort-Foirail, Cayar, Diourbel, Dangalma, Sédhiou, Kédougou et Diaobé-Kabendou. Plusieurs activités ont été mises en œuvre dont des campagnes de sensibilisation, de diagnostic des activités vulnérables à la corruption, des formations de coachs accompagnateurs, d’élus et d’acteurs territoriaux, la mise en place des coalitions d’acteurs, l’élaboration et la mise en œuvre des plans d’action de lutte contre la corruption et le blanchiment de capitaux. C’est dans ce cadre que Enda ECOPOP, organise un atelier de capitalisation et de partage des enseignements du projet OFFLOCC prévu du 04 au 07 octobre 2021 à l’hôtel Fleur de Lys,

Partager



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *