full screen background image

ACTE III : Pour la création de l’Association Nationale

ACTE III : Pour la création de l’Association Nationale des Adjoints aux Maires du Sénégal (ANAMS)

Apres la mise à l’épreuve de l’acte III de la décentralisation, les griefs et les manquements ne manquent pas. Chemin faisant, cette reforme phare du régime de Macky SALL donne certes des résultats probants, mais aussi des imperfections. Le débat est posé, il faut évaluer la reforme et en toute objectivité. Réunis autour d’un cadre de réflexion, les adjoints au Maires du Sénégal comptent pleinement jouer leurs rôles et donner leurs contributions aux débats de fond qui seront posés. Apres une première rencontre tenue à Kaffrine, ils se sont à nouveaux rencontré à Kaolack et ont proposé la mise en place, à l’image de l’Association Nationale des maires d Sénégal (AMS), l’Association Nationale des adjoints aux Maires du Sénégal (ANAMS). Le but de  cette association dira Souleymane MBOUP, adjoint au  maire de koungheul «  est de valoriser la fonction d’adjoint au maire et de se battre pour une plus grande considération de la part des autorités locales et de l’Etat » En effet, selon lui, « ce sont les adjoint aux maires qui font le plus gros du travail, parce que  la plupart des maires une fois élus se font de plus en plus rares aux côtés des populations. Par ailleurs, nous voulons qu’au même titre que le maire, que nos salaires soient logés dans les fonds de dotation, parce qu’aujourd’hui, il faut attendre les recouvrements des taxes pour que les salaires soient payés, ce qui est anormal et qu’il faut corriger » a dit M. MBOUP.  Pour les représentants des onze régions présentent à Kaolack, il est temps de valoriser la fonction d’adjoint au maire mais « comme pour les conseillers départementaux, prévoir des indemnités de sessions pour les conseillers municipaux ». En effet, averti M. Mboup, « si la question des déplacements des conseillers municipaux, n’est pas sérieusement pris en charge c’est le fonctionnement de toutes les communes qui sera bloqué, surtout dans les zones rurales » Pour les adjoint aux maires toutes ses préoccupations feront l’objet d’u document de proposition et sera leurs contribution à l’évaluation de la phase 1 de l’acte III.

sunugox

Partager



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *