Rufisque/Locales 2022 : En véritable tsunami, Yewwi Askan Wi emporte presque tout sur son passage.  


C’est tard hier soir, que la commission départementale de recensement des votes a rendu publics les résultats des élections locales du 23 janvier dernier. Après plusieurs jours de dépouillement, la suprématie de la coalition Yewwi Askan Wi, dans la grande ville de Rufisque, a été confirmée.
Ville de Rufisque : Yaw l’emporte mais pas majoritaire, Ismaïla Madior Fall perd la bataille de la ville.


 Ainsi, pour la tres convoitée ville de Rufisque, YAW l’emporte avec 10.580 voix contre 9.811 pour la coalition BBY et 8.038 pour la coalition Geum sa Bopp qui se classe 3e. Au vu des résultats, la coalition YAW, n’ayant pas obtenu la majorité des sièges, sera obligée de gérer avec ses suivants immédiats. En effet, elle se retrouve avec seulement 9 conseillers, contre 8 pour BBY et 6 pour Geum Sa Bop. La coalition dirigée par le chanteur Mame Gor Djazaka n’a obtenu que 1.266 voix.


Rufisque Est : BBY paie cash sa division, Albé Ndoye battu.


À Rufisque Est, la coalition Yewwi Askan Wi a profité de la division de la coalition BBY pour passer devant. Albé Ndoye maire sortant, qui a refusé d’aller sous la bannière de sa coalition mère, a été battu dans son propre fief. Ainsi, YAW remporte la commune avec 3.264 voix contre 2.964 pour « And liggeuy si deug » du maire sortant et 2.866 pour BBY dirigée par Ismaïla Madior Fall. Au vu des résultats, dans cette commune, YAW obtient la majorité des conseillers avec 38 contre 8 pour le maire sortant et 6 pour BBY.


Rufisque Nord : BBY encore artisan de sa propre défaite.


Comme à Rufisque Est, la coalition BBY est l’artisan de sa propre défaite. La coalition dirigée par le maire sortant, Mame Oumar Mané, n’a pas résisté au tsunami YAW. En effet, avec 3.650 voix, YAW remporte la très grande commune de Rufisque, contre 3.315 pour BBY et 2.353 pour « And liggeuy si deug », née de BBY. YAW obtient ainsi la majorité des conseillers (42), contre 7 pour BBY et 5 pour And liggeuy si deug.


Rufisque Ouest : le Baobab, Alioune Mar , imperturbable.


À Rufisque Ouest, il faudra encore et toujours compter sur Alioune Mar. Parti sous la bannière de la coalition Geum sa Bop, il remporte haut la main sa commune, avec 4.144 voix loin devant la coalition BBY classée 2e avec 3.461 voix et Yewwi Askan Wi avec 3020 voix. Alioune Mar résiste ainsi à la furie YAW et à la détermination de BBY dirigée par Souleymane Ndoye. Il obtient en outre la majorité des sièges avec 42 conseillers, contre 9 pour BBY et 7 pour YAW.


Département de Rufisque : Souleymane Ndoye perd son siège.


La coalition BBY aura également perdu le Conseil  départemental alors dirigé par Souleymane Ndoye. En effet, c’est la coalition Yewwi Askan Wi qui passe de justesse avec 48.364 voix contre 47.113 pour BBY, soit un écart de 1.251 voix. Elles sont suivies par Wallu Sénégal qui obtient 23.581 voix et And Défar sa gokh, classé 4e avec 12. 988 voix. YAW obtient ainsi la majorité des sièges avec 52 conseillers et 16 pour BBY, 8 pour Wallu Sénégal et 4 pour And Défar sa gokh.

Partager



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.