SUNUGOX.INFO

Search
Close this search box.

Education : Les agents des Ministères, des syndicats et  de la société civile à l’école de…

Education : Les agents des Ministères, des syndicats et  de la société civile à l’école de la budgétisation sensible au genre.

 

Les objectifs de développement durable (ODD 4 & 5) confirment et amplifient le lien étroit entre l’égalité des sexes et l’éducation ; La cible 4.5 des ODD appelle spécifiquement à l’élimination des disparités entre les sexes dans l’éducation et l’égalité d’accès pour tous. L’Agenda 2030 pour le développement durable élargit la centralité et la dépendance mutuelle de l’éducation et de l’égalité des sexes. Lorsque nous pouvons fournir une éducation de qualité aux filles et aux garçons exclus, les retombées sont considérables. La recherche montre que l’égalité des sexes et l’éducation des filles ont un impact dramatique et positif non seulement sur les filles elles-mêmes, mais aussi sur leurs familles, leurs communautés et la société en général. Comprendre et aborder les questions de genre dans tous les domaines de l’éducation – de la qualité des expériences d’apprentissage aux réalisations et aux aspirations pour l’avenir – est essentiel pour atteindre l’engagement mondial d’assurer une éducation de qualité inclusive et équitable et de promouvoir des opportunités d’apprentissage. L’application d’une perspective de genre à l’analyse de l’éducation garantit que les politiques et les stratégies peuvent mieux cibler des groupes spécifiques de filles ou de garçons et les défis auxquels ils sont confrontés. Pourquoi le genre compte-t-il dans l’éducation ? Pour parvenir à l’égalité des sexes, il faut une approche fondée sur les droits qui garantisse que les filles et les garçons, les femmes et les hommes non seulement accèdent aux cycles d’éducation et les terminent, mais soient également habilités dans et par l’éducation à tous les niveaux. Le niveau et l’adéquation de l’allocation des ressources entre sous-secteurs, types de dépenses et bénéficiaires n’est pas au beau fixe. Les dépenses en éducation nécessitent un nouvel arbitrage pour des logiques et des nécessités de l’heure.  Les différentes catégories de bénéficiaires ne jouissent pas pleinement de leur droit en matière budgétaire. En conséquence, il convient d’explorer de nouvelles niches et des méthodes de financement mettant davantage l’accent sur l’égalité de genre et l’équité dans la perspective d’une large contribution de tous les acteurs du système éducatif. C’est pourquoi, Plan International Sénégal, en rapport avec ses partenaires et alliés, cherche à renforcer les capacités de ses partenaires (Ministère de l’éducation, des finances, des syndicats d’enseignants et société civile) pour une budgétisation plus équitable. C’est dans cette optique que cet atelier de renforcement des capacités sur la budgétisation sensible au genre est organisé au lac Rose du 11 au 13 Juin 2018. L’objectif est de renforcer les capacités des acteurs du système éducatif et les spécialistes de la planification sur les techniques de budgétisation sensibles au genre. La rencontre est animée par le consultant spécialiste  M. SOCE SENE.

Sunugox

 

Partager