PUBLICITE

DU NOUVEAU

De qualité pour tous

Pour une éducation

Une coalition

Rufisque: « Outiller tous les acteurs à mieux comprendre, ce qui se passe quand une personne est victime d’abus sexuels, est fondamental » (Moussa Sow, AE).

Partager

Dans le cadre de leurs activités, l’ONG Avenir de l’Enfant a organisé un atelier de formation sur la problématique des abus et exploitation sexuels au profit des enseignants de l’Académie de Rufisque, ce mercredi  17 Février 2020, à l’école Marieme Tall Diop de Rufisque. Occasion pour le Directeur des projets de l’ONG Avenir de l’Enfant, Moussa Sow, de revenir sur l’importance de cette rencontre avec les enseignants. Selon lui, « la formation a pour objectif d’outiller et de renforcer les capacités de ces derniers car ils sont des remparts dans la chaîne de protection de l’enfant mais il s’agit également d’attirer leur attention sur la particularité de cette problématique au regard des conséquences qu’elle peut engendrer ».  Interpellé sur la question de l’insertion de « l’éducation sexuelle » dans le programme scolaire, M. Sow déclare que « l’éducation en générale embrasse tout ». Selon lui, « outiller tous les enseignants et tous les acteurs à mieux comprendre, ce qui se passe quand une personne est victime d’abus sexuels est fondamental et ce n’est pas seulement dans le milieux scolaire qu’il faut le faire mais partout dans notre société mais il faut le faire spécialement là où il y’a des enfants ». Présent à cet atelier de formation, l’Inspecteur de l’enseignement élémentaire M. Ibrahima Faye s’est réjoui de cette initiative de l’ONG Avenir de l’enfant et soutient que les enseignants sont incontournables pour la sensibilisation et la dénonciation des abus sexuels.  




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *