PUBLICITE

DU NOUVEAU

De qualité pour tous

Pour une éducation

Une coalition

IEF Rufisque: 108 enseignants formés aux techniques de soutien aux élèves en difficultés en lecture et en Mathématiques.

Le Ministère de l’Education nationale (MEN), appuyé par ses partenaires, développe des stratégies et met en place des dispositifs visant la réalisation graduelle et méthodique de la vision déclinée dans la Lettre de Politique générale pour le secteur de l’Education et la Formation (LPGS-EF), de novembre 2018. On y note une « situation préoccupante » du SEF et « une quasi-absence de dispositifs d’anticipation et de gestion des décrochages scolaires, de prise en charge des apprenants en difficulté ainsi qu’un taux faible d’encadrement et de suivi des enseignants et chefs d’établissement ». L’un des objectifs prioritaires connexes à cette vision est « l’amélioration des résultats d’apprentissage des premières années de l’enseignement élémentaire ». Cet objectif phare qui porte essentiellement sur les disciplines fondamentales (lecture et mathématiques) est pris en charge par le PAQEEB (2018-2021) qui contribue à la réalisation des objectifs du PAQUET (2018-2030). Aujourd’hui, les différentes réalisations attestent que beaucoup de nos élèves sont en deçà des seuils minimaux de performance en lecture et en mathématiques. Et c’est pourquoi, dans un contexte de responsabilisation et d’imputabilités accrues, les acteurs et actrices du système éducatif, du niveau stratégique et du niveau opérationnel, doivent nécessairement prendre des décisions en vue de soutenir ces élèves en difficulté. En effet, le Système de l’Education et de la Formation (SEF), « au service de la nation sénégalaise,(…) prépare les acteurs au culte de la qualité des apprentissages, à la focalisation sur l’efficacité externe de la formation et à l’attachement à la performance pour une contribution décisive de l’Éducation au développement du Sénégal. ». Ainsi la Direction de l’Enseignement élémentaire (DEE), sur la base des rapports d’évaluations de l’INEADE, a mis en place des dispositifs de soutien afin d’améliorer les performances particulièrement dans les disciplines fondamentales que sont la lecture et les mathématiques. Cette politique a pour ambition d’améliorer les performances des élèves en créant les conditions de l’émergence d’une culture de soutien aux élèves en difficulté d’apprentissage, dans une approche participative et inclusive. A l’IEF de Rufisque commune, 108 enseignants sont en conclave pour justement renforcer leurs capacités aux techniques de soutien aux élèves en difficultés en lecture et en Mathématiques.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *