PUBLICITE

DU NOUVEAU

De qualité pour tous

Pour une éducation

Une coalition

GRAND PRIX DU CHEF DE L’ÉTAT POUR L’ENSEIGNANT DÉCLARATION LIMINAIRE DE..

GRAND PRIX DU CHEF DE L’ÉTAT POUR L’ENSEIGNANT DÉCLARATION LIMINAIRE DE MONSIEUR SERIGNE MBAYE THIAM, MINISTRE DE L’ÉDUCATION NATIONALE

Mesdames, Mesdemoiselles et Messieurs,

Dans le cadre de la politique de revalorisation de la fonction enseignante, le Président de la République a institué, par le décret n° 2017-601 du 24 avril 2017, le Grand Prix du Chef de l’État pour l’Enseignant. Des organes de sélection mis en place à cet effet ont planifié et exécuté les opérations afférentes à la sélection du lauréat.

Je vous présente succinctement les principales conclusions des travaux desdits organes. Cette présentation va s’articuler autour des trois points suivants :

1. Rappel du cadre réglementaire et présentation des enjeux du Grand Prix du Chef de l’État pour l’Enseignant

2. Étude des candidatures par le niveau déconcentré ;

3. Étude des candidatures par le Jury national ;

4. Présentation des trois candidats nominés ;

5. La cérémonie de remise.

I. Rappel du cadre réglementaire et présentation des enjeux du Grand Prix du Chef de l’État (décret n° 2017-601 du 24 avril 2017)

Article premier.- Il est institué un « Grand Prix du Chef de l’Etat pour l’Enseignant » destiné à récompenser un enseignant « craie en main » dont les qualités humaines et professionnelles, le dévouement au travail et l’exemplarité dans l’exercice de son métier et dans son comportement au sein de l’école et de la communauté, méritent d’être loués et portés à la connaissance de tous.

Article 2.- Peut être proposé à l’obtention du Grand Prix du Chef de l’Etat pour l’Enseignant, tout enseignant « craie en main » du Préscolaire, de l’Elémentaire, du Moyen, du Secondaire, de la Formation technique ou professionnelle pré-universitaire, totalisant au moins 10 ans d’ancienneté dans l’enseignement.

Article 11.- Pour examiner et évaluer les propositions, les comités régional et départemental et le Jury national se fondent notamment sur  les éléments d’appréciation suivants :

  • l’attitude de l’enseignant au travail (ponctualité, assiduité, rigueur, respect du cahier des charges, dévouement au travail, relations humaines et sociales avec les autres, etc.) ;
  • les performances de l’enseignant attestées par les membres de l’équipe pédagogique, le chef d’établissement, les inspecteurs, les membres de la communauté et évaluées, entre autres, à partir de fiches d’inspection, de questionnaires d’enquête, de résultats d’évaluation ;
  • sa contribution à l’amélioration de la qualité des enseignements-apprentissages évaluée, entre autres, par sa régularité et son engagement au sein des cellules pédagogiques, par la production de documents pédagogiques;
  • son engagement pour l’amélioration des performances des élèves et sa disponibilité envers eux, évalués, entre autres, à partir du soutien, de l’encadrement, de l’aide, du tutorat, à titre bénévole, en faveur des élèves à l’école et en dehors de l’école ;
  • sa contribution à l’utilisation de technologies de l’information, de ressources numériques éducatives ou d’autres méthodes innovantes d’enseignement ;
  • sa participation à la vie de l’établissement, aux activités péri et para scolaires et à la vie publique de la communauté en général et la reconnaissance dont il jouit dans les médias et dans la communauté ;
  • son influence et son leadership dans les changements des mentalités et des comportements par sa capacité à disséminer des valeurs humaines, éthiques et morales au sein de l’école et de la communauté.

L’objectif de ce prix est de « récompenser un enseignant « craie en main » dont les qualités humaines et professionnelles, le dévouement au travail et l’exemplarité dans l’exercice de son métier et dans son comportement au sein de l’école et de la communauté, méritent d’être loués et portés à la connaissance de tous. »

En ce qui concerne les récompenses, le Grand Prix du Chef de l’État pour l’Enseignant est constitué d’une médaille, d’un diplôme et d’une récompense financière de vingt millions de francs CFA ». Il est également prévu deux prix d’encouragement et le prix d’encouragement est constitué d’une attestation et d’une récompense financière de cinq millions de francs CFA.

L’institutionnalisation de ce Grand Prix permet également à notre pays de présenter des candidats Sénégal au Prix mondial de l’Enseignant (Global Teacher Prize) organisé annuellement à Dubaï par la Fondation Varkey.

II. Étude des candidatures par le niveau déconcentré :                                                                                                                              

Les59 inspections de l’Éducation et de la Formation ont enregistré 179 dossiers de candidature qu’elles ont transmis aux Comités départementaux. Après étude de ces dossiers par ces derniers, 128ont été validés et transmis aux comités régionaux qui, à leur tour, ont transmis les 32 meilleures candidatures au Jury national.

Il importe de signaler que les comités régionaux sont présidés par les Gouverneurs de région et les comités départementaux par les Préfets de département.                                                             

III. Étude des candidatures par le Jury national :

À l’issue de l’examen des 32 dossiers des candidats,  le Jury national en a retenu 22. Les Inspecteurs d’Académie du ressort de ces candidats ont été auditionnés par ledit Jury.

Au terme de ses travaux, le Jury a désigné les 06 candidats retenus pour passer l’épreuve d’entretien à l’issue de laquelle il a proclamé les résultats définitifs du Grand Prix du Chef de l’État pour l’Enseignant, édition 2018.

IV. Présentation des trois candidat(e)s nominé(e) par ordre alphabétique

1. Présentation de la nominée Fatoumata FATY

Mademoiselle Fatoumata FATY, Professeur de Collège d’Enseignement moyen général de deuxième classe, premier échelon, est née le 2 juin 1980 à Sédhiou.

Elle est recrutée en 2004 en qualité de Vacataire en Lettres, Histoire et Géographie et affectée au Collège d’Enseignement moyen général Fodé Kaba DOUMBOUYA, Inspection de l’Éducation et de la Formation de Sédhiou, Inspection d’Académie de Sédhiou. Elle a été professeur contractuelle en 2006 avant de devenir professeur de Collège d’Enseignement moyen général en 2012. Elle est titulaire du BFEM et du BAC.

2. Présentation du nominé Gorgui FAYE

Monsieur Gorgui FAYE, instituteur, est né le 13 décembre 1969 à Dioffior. Après sa formation à l’École normale régionale de Bambey, il est recruté dans l’enseignement en 1992 et affecté à l’école élémentaire de Cobongoye, Inspection de l’Éducation et de la Formation de Dioffior, Inspection d’Académie de Fatick. Il est titulaire du BFEM, du BAC et du CAP.

De 1992 à 1996, il est Chargé d’école. Depuis 1996, il est Directeur d’école non déchargé.

Après son recrutement comme enseignant, il a poursuivi ses études et obtient son baccalauréat en 1995 et entreprend, toujours parallèlement à ses fonctions, des formations en informatique, en arboriculture tropicale et en horticulture.

3. Présentation de la nominée Assyatou KOITE

Madame Assyatou KOITE, Institutrice de deuxième classe, quatrième échelon, est née le 28 septembre 1973 à Bakel. Elle est recrutée dans l’enseignement en 1997, en qualité de Volontaire de l’Education et affectée à l’école élémentaire Diyabougou SAKHO, Inspection de l’Éducation et de la Formation de Bakel, Inspection d’Académie de Tambacounda. Depuis octobre 2002, elle est en service à l’école élémentaire d’Application Bounama DIALLO. Elle est titulaire du BFEM, du CEAP et du CAP.

V. La cérémonie de remise.

La cérémonie officielle de remise du Grand Prix du Chef de l’Etat pour l’Enseignant aura lieu le vendredi 28 décembre 2018 à partir de 10 heures au Grand Théâtre national, sous la présidence effective de son Excellence Monsieur Macky SALL, président de la République, en présence des membres des institutions de la République, du corps diplomatique, des partenaires techniques et financiers, des membres de la communauté éducative en général, élèves, parents d’élèves et partenaires sociaux en particulier, et d’autorités administratives, locales et académiques.

Je vous remercie de votre écoute attentive 




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *