PUBLICITE

DU NOUVEAU

De qualité pour tous

Pour une éducation

Une coalition

Graduation 2019/UCAO Saint Michel : « A Ucao Saint Michel, nous éduquons au dialogue interculturel, à la culture de la paix et à la tolérance. »

Parrain de la Graduation 2019 Ucao Saint Michel. Le Professeur Mary Teuw Niane est un mathématicien sénégalais né le 15 juillet 1954 à Dakar Bango, dans la région de Saint-Louis. Professeur titulaire de classe exceptionnelle, cet ancien recteur et Président de l’Assemblée de l’Université Gaston-Berger de Saint-Louis (Sénégal) de 2006 à 2012 a été nommé Ministre de l’Enseignement supérieur de la Recherche et de l’Innovation du Sénégal du 29 octobre 2012 au 07 avril 2019.Notre coup de cœur son retour à l’UCAD pour reprendre le chemin des amphithéâtres comme enseignant chercheur émérite.Extrait du Discours duProfesseur Mary Teuw Niane Parrain de la graduation 2019 Ucao Saint Michel :  » je me suis engagé en politique car, j’ai compris qu’en ne le faisant pas, c’est la politique qui va faire de moi et de mes enfants ce que, probablement, je ne souhaite pas. »
« A Ucao Saint Michel, nous éduquons au dialogue interculturel, à la culture de la paix et à la tolérance. »

 » J’exprime à l’entame de mon propos ma déférence à Son Excellence Monseigneur André Guèye, Évêque de Thiès. Je tiens, en sa présence, à rendre un vibrant hommage à l’Église pour ses contributions irremplaçables dans la formation des élites intellectuelles, des cadres techniques et des populations sénégalaises et africaines. Des premières écoles primaires à Saint Louis du Sénégal à l’Université catholique de l’Afrique de l’Ouest, elles sont nombreuses les familles sénégalaises et africaines, musulmanes, chrétiennes ou adeptes des religions traditionnelles, à avoir fait confiance au système  d’enseignement confessionnel chrétien, pour la formation des enfants. Ce système d’enseignement, fondé sur la qualité, le savoir faire et le savoir être, a façonné beaucoup d’hommes et de femmes qui servent le Sénégal et l’Afrique avec compétence et amour. 
J’avoue ne pas savoir ce qui me vaut cet honneur de me tenir devant vous pour vous parler. L’âge et les nombreuses années d’expérience ne sont, sans doute, pas étrangers à cette générosité et à cette indulgence si touchante à mon égard. En franchissant le portail de Dakar Arena, pris d’assaut par cette jeunesse africaine, musulmane et chrétienne, assoiffée de connaissance, passionnée d’études, les uns venant recevoir leur parchemin, les autres les accompagnant, venant les soutenir en compagnie des parents, des frères et des sœurs, des amis, des voisins pour assister à cette grande, chaleureuse et solennelle célébration de la réussite, je mesure encore davantage la pleine responsabilité qui s’attache à mon choix comme parrain de cette grande cérémonie de graduation. « 




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *