Examen du CFEE 2020:  RESTONS VIGILANTS ! ( DECLARATION du   SUDES/EPE)

Le Bureau Exécutif National du SUDES/Enseignement PréscolaireElémentaire (SUDES/EPE) a procédé à l’évaluation du déroulement de l’examen du Certificat de Fin d’Etudes Elémentaires(CFEE) qui a eu lieu les 20 et 21 Aout 2020, dans une année scolaire bien singulière du fait de la pandémie de la COVID 19 dont l’impact a été profond pour l’éducation. Le BEN du SUDES/EPE analysant les informations issues des tournées dans les centres d’examen de ses membres et des structures départementales du syndicat a noté avec satisfaction que l’examen du CFEE s’est pour l’essentiel bien déroulé avec : La mise en application correcte du protocole sanitaire édicté à cet effet, La présence massive des enseignants à leur lieu de convocation, La disponibilité des épreuves en quantité suffisante dans les centres d’examen.Néanmoins, il constate avec indignation le déroulement des épreuves du second jour dans un centre d’examen totalement inondé, celui de l’école Pikine 20/B .A cet égard, le BEN du SUDES/EPE s’étonne que la cartographie des écoles inondables réalisée par la COSYDEP n’a pas été exploitée au regard du contexte d’hivernage. De même, le SUDES/EPE dénonce avec énergie la légèreté avec laquelle le  choix de l’épreuve de mathématique en compétence a été fait. En effet, son libellé comporte une grossière erreur qui a désorienté de nombreux candidats et candidates. C’est inadmissible !La commission restreinte de choix définitif des épreuves s’est rendue coupable d’un véritable manque de rigueur dans le travail délicat qui lui a été confié. Le SUDES/EPE invite les autorités compétentes à la vigilance absolue pour éviter de tels errements à l’avenir. Le SUDES/EPE propose d’insérer dans le maillon de la chaine du choix des sujets, le corrigé de l’épreuve pour éviter tout risque d’erreur. Le SUDES/EPE invite les services de la Direction des Examens et  Concours(DEXCO) de rectifier le tir avant la correction par le réajustement spécifique du barème de correction pour que cette erreur ne porte pas préjudice aux candidats. Enfin, relativement à la correction des épreuves, le SUDES/EPE réitère sa  revendication de paiement à la copie en lieu et place du montant forfaitaire par respect pour les principes de justice et d’équité comparativement au traitement des membres de jury au BFEM et au BAC pour les indemnités de correction.

Fait à Dakar le 25 Aout 2020Pour le Bureau Exécutif National du SUDES/EPELe Secrétaire Général NationalMamadou Diop

Partager



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.