SUNUGOX.INFO

Education-Santé : La Cosydep lance EduSaMu

Des crises multiformes d’ordre sanitaires, alimentaires, sécuritaires ont rendu le secteur de l’éducation très fragile. En effet, la pandémie à Covid-19 a fait subir aux systèmes éducatifs du monde un grand choc dès son apparition. Avec des écoles fermées dans 160 pays, affectant 1 milliard d’élèves, la Covid-19 a démontré qu’aucun secteur ne pouvait faire face aux crises en étant isolé. 


Ainsi, dans un souci de rendre les espaces scolaires sûrs, sains, sécurisés, protecteurs des apprenants et facilitant les interventions d’éducateurs compétents et motivés, le consortium Cosydep a lancé un projet intitulé «Education et Santé Mobilisées en Situation d’Urgence-EduSaMu». 

En effet, selon le directeur exécutif de la Cosydep, par ailleurs coordonnateur du projet, EduSamu va permettre d’apporter des réponses pertinentes dans l’élaboration d’une bonne riposte face aux crises. 
Cheikh Mbow d’expliquer :  »Ce projet est parti des leçons apprises de la Covid-19. Nous avons été surpris par cette pandémie et nous avons été dans la réactivité pour trouver des solutions immédiates. Il nous faut apprendre de ce moment pour construire des solutions beaucoup plus solides et structurelles. Nous avons intérêt à renforcer la résilience ». 
Il ajoute que  »ce projet devrait permettre de construire des espaces de dialogue, de mutualisation, de bonnes pratiques entre l’éducation et la santé. Nous sommes convaincus qu’aujourd’hui, aucun secteur ne peut s’en sortir seul. Il nous faut décloisonner, faire commercer les différents secteurs ». 

Ce projet qui va durer 30 mois et qui sera mis en œuvre su rl’ensemble du territoire national a été officiellement lancé par le ministre Dame Diop. EduSaMu, est mis en place grâce à l’appui de la Fondation OSIWA.
 »En faisant de la résilience des travailleurs de l’éducation et de la santé un objectif principal, la Cosydep et Enda Santé contribuent grandement à la réalisation de l’ambition du Président de la République qui est de faire des travailleurs de ces secteurs les locomotives du développement économique et social », a assuré le ministre de la Formation professionnelle, de l’apprentissage et de l’insertion.  

seneweb

Partager