Education: le Saemss et le Cusems annonce leur 3e plan d’action et une marche.

L’école sénégalaise ne débutera pas l’année 2022 sous de bons auspices. Elle va plutôt démarrer ce nouvel an comme elle a terminé 2021, c’est-à-dire dans des perturbations. En effet, les deux syndicats les plus représentatifs du moyen-secondaire à savoir le Saemss et le Cusems vont poursuivre les mouvements d’humeur, avec 3 jours presque sans cours.
Les camarades de Saourou Sène et Abdoulaye Ndoye annoncent un débrayage à partir de 9h demain, mardi 4 janvier, suivi d’une assemblée générale. Le mercredi également, il y aura débrayage à la même heure, puis une grève totale le jeudi.

A cela s’ajoute un «boycott de toutes les évaluations, des activités sportives et des cellules pédagogiques ». Outre ces actions, les deux syndicats annoncent « une grande marche nationale des enseignants du Sénégal » à Thiès, dans la semaine du 10 au 15 janvier.
Les revendications se résument à deux points : la correction du système de rémunération des agents de la fonction publique et le respect du protocole d’accord du 30 avril 2018.

Partager



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.