Éducation : « avec le PRORAP, le MEN vise l’éradication des abris provisoires d’ici 2025 » (Mohamed M. Diagne, DFC/Porte-parole)

Un système éducatif sans abris, voilà en résumé l’ambition du ministre  de l’éducation nationale, M. Mamadou Talla, qui avec le PRORAP veut faire disparaitre les abris provisoires sur l’ensemble du territoire national. Dans cet entretien, le directeur de la formation et de la communication, porte-parole du MEN, M. Mohamed Moustapha Diagne, revient en détail sur l’état d’avancement de cet ambitieux programme.

Les mesures fortes.

Pour matérialiser la volonté du Président Macky Sall d’éradiquer les abris provisoires afin d’assurer à tous les apprenants un accès de qualité, le ministère de l’Education nationale a pris deux mesures importantes :

-l’autorisation de nouvelles créations d’écoles ou de cycles est strictement adossée à la justification de l’existence de salles de classes pouvant abriter les enseignements apprentissages pour couper le mal à la racine

-la mise en place depuis 2018 du programme de remplacement des abris provisoires (PRORAP). Il faut souligner qu’en 2011, il existait 8822 abris provisoires réduits à 6369 en 2017 répartis sur l’ensemble du territoire national.

Les modalités de mise en œuvre du PRORAP

Le PRORAP est divisé en quatre lots pour un total de 6369 salles de classe en remplacement d’abris provisoires, 4701 blocs administratifs, 2498 blocs d’hygiène et 241 500 mètres linéaires de murs de clôture

▪        Lot 1 : pour la construction et l’équipement de 1850 salles de classe en remplacement d’abris provisoires, 1372 blocs administratifs, 730 blocs d’hygiène et 70500 ml de murs de clôture en matériaux classiques pour un montant de 34 324 850 286 F CFA TTC.

▪        Lot 2 : pour la construction et l’équipement de 1529 salles de classe en remplacement d’abris provisoires, 1107 blocs administratifs, 607 blocs d’hygiène et 59000 ml de murs de clôture en matériaux locaux pour un montant de 24 966 892 066 F CFA TTC.

▪        Lot 3 : pour la construction et l’équipement de 1528 salles de classe en remplacement d’abris provisoires, 1129 blocs administratifs, 602 blocs d’hygiène et 58000 ml de murs de clôture en matériaux innovants pour un montant de 33 072 505 392 F CFA TTC.

▪        Lot 4 : pour la construction et l’équipement de 1462 salles de classe en remplacement d’abris provisoires, 1093 blocs administratifs, 559 blocs d’hygiène et 54000 ml de murs de clôture en matériaux classiques pour un montant de 28 315 286 516 F CFA TTC

État d’avancement et taux d’exécution des différents lots.

Le taux d’exécution du lot 1 est de 97,74%, avec 1448 salles de classe, 1037 blocs administratifs, 561 blocs d’hygiène et 49 795 mètres linéaires de murs de clôtures achevés dans les quatorze régions. Les équipements sont en cours de livraison sur l’étendue du territoire et la mise en place dans les salles de classe et blocs administratifs terminés.

Le lot 3 relatif à la construction et l’équipement de 1528 salles de classe, 1129 blocs administratifs, 602 blocs d’hygiène et 58 000 mètres linéaires de murs de clôture en matériaux innovants pour un montant de 33 072 505 392 F CFA TTC est  en phase de démarrage. En effet, le GROUPEMENT BATINOV-VEFA/SOGECAM/GTS/OCTA/DIGICAO en charge des travaux a reçu son ordre de service de démarrage le 01/07/2021 pour une durée de 30 mois dont six (06) pour les études et vingt-quatre (24) pour les travaux pour compter du premier janvier 2022. 

Pour le lot 2, les travaux n’ont pas encore démarré. Toutefois, il a fait l’objet d’une mission d’évaluation de la Banque Ouest Africaine de Développement (BOAD) du 07 au 12 mars 2022. La BOAD est dans de bonnes dispositions pour son financement.

Quant au lot 4, les travaux n’ont pas démarré car le financement n’est pas encore mobilisé.

Le bilan à mi-parcours.

Au total, on est passé de 8822 abris provisoires en 2011 à 4921 abris en 2022. Étant donné que les autorisations de nouvelles créations sont assujetties à la construction de salles de classes, le processus de remplacement des abris provisoires pourrait se terminer fin 2025. Il faut enfin noter que le Ministre Mamadou TALLA a inscrit le PRORAP dans les programmes d’urgence du ministère de l’Education nationale.

Partager



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.