PUBLICITE

DU NOUVEAU

De qualité pour tous

Pour une éducation

Une coalition

Education : La COSYDEP note des défis à…

Education : La COSYDEP note des défis à Tambacounda, Kédougou et Kaffrine.

Dans le cadre de l’élaboration de son plan stratégique 2019/2021, les régions de l’Est du Sénégal ont accueilli la dernière mission de la Coalition en Synergie pour la Défense de l’Education Publique (COSYDEP). En effet, du 17 au 21 Décembre 2018, les antennes de Tambacounda, Kédougou et Kaffrine ont tenu leur AG de renouvellement combinées aux auditions de managers de centre de responsabilité. Le coordonnateur national de la COSYDEP, M. Cheikh MBOW a personnellement supervisé les travaux.

A Tambacounda, première région de cette étape, la cérémonie qui s’est déroulée à la mairie, a été présidée par l’Inspecteur d’académie, M. Alassane NIANE. Dans son allocution d’ouverture, l’IA de Tamba a félicité la COSYDEP pour ses précieuses contributions à travers le « UBBI TEY JANG TEY », qui a fini d’être une réalité, le livre blanc, la foire des innovations en Education, les initiatives pour la pacification du système, etc… Les participants ont relevé des défis liés au déficit en personnel enseignant, à l’indigence des abris provisoires, à l’exigence de livrer l’université de Tamba.

Après Tamba, cap sur Kédougou où, se sont tenues deux activités phares de la COSYDEP. En effet, le chef de la circonscription éducative, M. Mamoudou O. GUEYE, s’est prêté à l’exercice d’audition publique en présentant à l’assistance un bilan technique et financier de l’IEF pour  2017/2018. Cette activité a été l’occasion pour le SG de l’IA de KEDOUGOU de féliciter vivement la COSYDEP qui « est entrée dans l’histoire. Aujourd’hui on ne peut plus parler d’éducation dans ce pays sans la Cosydep ». Le public a relevé le fort taux d’abandon en lien avec les sites d’orpaillages, la nécessité de promouvoir l’éducation à l’environnement en rapport avec la RSE.  

Apres Kédougou, cap sur Kaffrine, dans le Ndoucouman, au conseil départemental qui a abrité trois séances d’auditions publiques. La rencontre, présidée par l’Inspecteur d’Académie, M. Ba, a été l’occasion pour ce dernier de magnifier l’apport de la COSYDEP et ses actions novatrices et complémentaires dans « une parfaite collaboration ». Une meilleure prise en charge du non formel mais aussi les fortes sollicitations financières des parents ont fait l’objet d’échanges et de recommandations. Il a été noté que le plus grand CEM bénéficie de 1 300 000F du budget de fonctionnement de l’Etat contre 8 000 000 F des frais d’inscription. Le Coordonnateur national a engagé l’antenne a mené un plaidoyer pour la gratuité effective du cycle fondamental.

Selon le coordonnateur national de la COSYDEP, ces tournées entrent dans le cadre du fonctionnement régulier de la Coalition « qui conformément aux textes doit, tous les trois ans, renouveler ses instances et en profiter pour recueillir les besoins et priorités qui devront alimenter le plan stratégique triennal 2019/2021 ».   




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *