PUBLICITE

Formation Métiers du bâtiment

Ouverture : 4 décembre 2017

Inscription à partir du 1 octobre 2017

Contact : Paris 0033145654301

Contact : Sénégal 00221 33 852 33 63 / 77 558 00 36

DU NOUVEAU

140 vues

Touba proposée en locomotive…

Touba proposée en locomotive du développement économique de Diourbel

Diourbel est, avec Dakar, les seules régions du Sénégal à enregistrer un solde migratoire positif. Mais cet état de fait, Diourbel le doit à la ville sainte de Touba. “Actuellement, Touba, c’est plus de 50% de la population de Diourbel compte non tenu de la partie non évaluée”, fait constater Mouhamadou Moustapha Ndao. Cette suprématie de Touba en terme de démographie pourrait, selon l’entendement de certains observateurs porter préjudices aux autres villes de la région. Un avis que ne partage pas le Gouverneur. “le fait que Touba soit une grande ville ne peut un handicap pour les autres villes”, relativise Mr Ndao selon qui, “ça doit être une opportunité”. Le directeur général de l’Anat fait la même projection. Mieux, Mamadou Djigo place la cité de Bamba au rang de “Métropole d’équilibre”. “S’il n’ y avait pas la ville de Touba, une bonne partie de la population qui est là serait à Dakar et ça allait accentuer le déséquilibre entre Dakar et le reste du pays. Touba est aussi un avantage pour notre pays du fait de son rayonnement international par rapport à Serigne Touba et au Grand Magal”, magnifie t il. Cependant, pour un rayonnement de la région, Mamadou Djigo propose une industrie du cuir qui s’appuierait sur un événement comme le Magal de Touba pour un developpement local durable.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *