Slide background

Forum : Macky pour la construction d’une véritable industrie…

Forum : Macky pour la construction d’une véritable industrie financière islamique

La 5ème édition du Forum international sur la finance islamique de l’Afrique de l’Ouest s’est ouverte ce lundi au Cicad. Le chef de l’État, qui a procédé à son ouverture, s’est réjoui du fait qu’aujourd’hui, la Finance Islamique s’est positionnée comme une composante essentielle du système financier international. « Après avoir affirmé son leadership dans certains pays asiatiques et au Moyen-Orient, il a fini de convaincre, en raison de son caractère innovant, de sa résilience aux crises et de la philosophie qui la sous-tend », a salué le chef de l’État.

Et donc, pour davantage aider nos pays à diversifier leurs sources de financement, le chef de l’État indique qu’il est indispensable de construire un système financier islamique solide: « Il est capital de bâtir une véritable industrie financière islamique à côté de la finance conventionnelle en vue d’élargir la gamme de services financiers, de multiplier les opportunités économiques au profit des populations, d’intensifier les réalisations du Pse, notamment dans sa phase 2 », a-t-il suggéré.

Le Président de la République a cependant exhorté les différents acteurs à réfléchir sur les voies et moyens de lever les contraintes majeures de l’industrie financière islamique que sont: les barrières socioculturelles, les contraintes légales et réglementaires, le déficit en ressources humaines, ainsi que les défis liés à la structuration du système.

Mohamadou Lamine Mbacké, Pdg de l’Institut africain de la Finance islamique, organisateur dudit forum, a expliqué que leur objectif, c’est « d’apporter une forte contribution dans la volonté du gouvernement de bâtir une institution financière islamique ». C’est pourquoi, dit-il, son institut a formé plus de 2000 professionnels dans la sous-région, en plus du Forum international sur la finance islamique « qui vise à faire de Dakar un Hub de la Finance Islamique ». L’Aiif a annoncé la création imminente d’une banque islamique dans l’Uemoa, la mise en place d’une institution de micro-finance islamique au capital d’un milliard et le lancement d’un premier fonds d’investissement, conforme à la Charia, en Afrique de l’Ouest.

 

Partager



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *