Slide background

Financement des projets ferroviaires du Pse 

Financement des projets ferroviaires du Pse : La République d’Indonésie se signale 

Le Sénégal compte construire 1500 kilomètres de nouvelles lignes de chemin de fer d’ici 2035. De telles réalisations nécessitent des financements de partenaires extérieurs. Et l’Indonésie vient s’ajouter à certains investisseurs qui ont déjà manifesté leur volonté de participer à la réalisation de cet objectif. En visite au Sénégal, le vice-ministre des affaires étrangères de la République d’Indonésie, M. Abdurrahman Mohammad Fachir, a annoncé la volonté de son pays d’accompagner le Sénégal dans ses projets ferroviaires. Lors d’une audience, avec le secrétaire d’Etat au réseau ferroviaire national, Abdou Ndéné Sall, M. Abdurrahman Mohammad Fachir a fait savoir que son pays a une bonne expérience en matière ferroviaire. Ainsi l’Indonésie veut investir le secteur ferroviaire sénégalais, après s’être essayé au secteur aérien et maritime. Prenant la parole, le secrétaire d’Etat a indiqué la disponibilité du Sénégal à travailler avec la République d’Indonésie. Il a aussi expliqué que, dans le cadre du Plan Sénégal émergent (Pse), le Sénégal a d’importants projets dans le domaine des transports routiers et ferroviaires pour offrir les externalités positives indispensables à la croissance de l’économie sénégalaise. A la tête d’une importante délégation composée de l’ambassadeur de l’Indonésie au Sénégal, de hauts fonctionnaires, de représentants de l’entreprise nationale ferroviaire indonésienne et d’Exim Bank Indonésie, le Ministre indonésien a invité Monsieur Mansour Elimane KANE à venir visiter son pays, en compagnie d’hommes d’affaires sénégalais, pour voir les opportunités de coopération dans le domaine des infrastructures et des transports.

MITTD

 

Partager



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *