Slide background

Zac MBAO/Inondation: Souleymane NDOYE au chevet des populations et fixe les limites de la commune de Rufisque Ouest.

Les fortes pluies intermittentes qui se sont abattues à Rufisque ont fini par installer l’insécurité totale dans certains quartiers. La cité Serigne Babacar Sy  de Médina Zac est devenue inaccessible à cause des eaux de pluie. Ainsi, le président du Conseil départemental de Rufisque, Souleymane Ndoye, avec son équipe, a commencé des opérations de pompage dans certains quartiers des communes environnantes.

Les habitants de ladite localité qui a abrité le démarrage des activités de pompage, ont salué cette action qui va permettre l’évacuation des eaux qui ont élu domicile dans les grandes artères de la cité, selon la présidente de la coopérative, Yaye Fatou Sambe qui a parlé au nom des habitants de la cité Serigne Babacar Sy Médina Zac. 

Venu superviser le démarrage effectif de ces opérations, Souleymane Ndoye, a tenu à rappeler que ces actions menées viennent juste renforcer les efforts déjà consentis par l’État du Sénégal matérialisés par le préfet du département de Rufisque dans les zones inondées. « On est venu constater de visu les dégâts et poser des actes concrets. On a reçu 9 motopompes des mains de la fondation Sénégindia. C’est une première phase. Ces motopompes vont être distribuées dans les quartiers inondés …Nous avons tenu une réunion avec l’ONAS pour qu’il y ait  un plan Marshall pour les inondations. Il a été retenu que le 27 août prochain, nous tiendrons une réunion au niveau de la commune de Rufisque Ouest. Le Maire a été informé de cette décision. Ensemble nous allons réfléchir pour mettre sur pied un mémorandum qui concerne l’ensemble des problèmes de ces quartiers et de ces cités nouvelles  », a-t-il fait savoir lors de cette visite qui a eu lieu ce 19 août 2021 dans la commune de Rufisque Ouest… 

Le nouveau  découpage administratif rattache la Zac de Mbao à la Commune de Rufisque Ouest. Cette localité a été créée par le décret N⁰ 92-1035 du 30 juin 1992 approuvant et rendant exécutoire le plan de l’urbanisme de détails de Mbao Gare à l’Est par la cité des Hlm de Rufisque. Le 30 août 1996, le Président Abdou Diouf signa le décret 96.745 portant création de commune d’arrondissement dans les villes de Dakar, Pikine,  Guédiawaye, Rufisque. Ledit décret délimite les communes d’arrondissement de Mbao et de Rufisque Ouest par la route qui part du foyer de charité jusqu’au Centre émetteur de l’aéronautique civile, rattachant ainsi toute la partie de Zac Mbao à Rufisque. Une telle délimitation a engendré une situation inédite qui met les populations dans un désarroi et une incompréhension totale, d’autant plus que dans  leur quotidien leur rattachement  à la commune de Mbao est une réalité. Mais le nouveau découpage a été plus que clair, ces localités appartiennent à la commune de Rufisque Ouest et pour les locales ils devront voter à la commune de Rufisque Ouest avec la création d’un centre de vote établi au CEM de Zac Mbao qui va d’ailleurs changer de nom, a fait savoir le Président du Conseil départemental de Rufisque. Cette situation a fini par installer un malaise dans ces localités car obtenir un certificat de domicile délivré par les délégués de quartier,  est très difficile. « Ils ont le droit de le faire car il suffit juste d’attester que X habite bel et bien dans le quartier… Il faut que les populations sachent que désormais elles appartiennent à la commune de Rufisque Ouest. Ainsi on pourra prendre en compte leurs préoccupations … », a-t-il ajouté lors d’une visite qui a eu lieu ce 19 août à la Cité Serigne Babacar Sy de Médina Zac Mbao…       

Partager



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *